Don't ask the barber if you need a haircut - Sketchplanations

« Ne demandez pas au coiffeur si une coupe de cheveux est nécessaire. »

Dans le sens où si on demande un service A à quelqu’un qui fait — justement, comme par hasard — des services « A », faut pas s’étonner si le prestataire vous dit que oui, vous avez besoin de ça.

Simple exemple : demander conseil à Microsoft pour savoir quelle est la meilleur suite bureautique à installer dans l’éducation, l’administration, l’armée… Heureusement personne ne fait ça, bien-sûr, ça serait trop ridicule.

Who keeps an eye on clipboard access? – Gonçalo Valério

Apparemment y a certaines appli qui fouinent dans le presse-papier (la mémoire du copier/coller), même quand on ne regarde pas.

Comme c’est une mémoire qui est partagée entre toutes les applis, où certaines peuvent même écrire (ça se fait en JS dans les pages web), les apps peuvent y trouver des informations plus ou moins sensibles.

Homme, femme, autre: et si le sexe disparaissait de nos papiers d'identité? | Slate.fr

Certains voudraient y faire figurer des choses comme le groupe sanguin.

Car je ne vois pas trop en quoi la mention du sexe/genre est utile, ni en pratique, ni d’un point de vue administratif. En revanche, la connaissance immédiate du groupe sanguin peut faire gagner un temps précieux en cas de besoin.
Ça me semble donc nettement plus utile (après je peux me tromper : peut-être que le sexe est important dans certaines conditions de prise en charge médicale — après tout, le sexe n’est qu’une expression génétique comme une autre, au même titre que la couleur des yeux ou le groupe sanguin).

Il existe des phénomènes qui peuvent changer le groupe sanguin (greffe de moelle osseuse par exemple), donc il faudra qu’un changement puisse être possible administrativement (avec émission d’une nouvelle carte).

De plus, certaines cultures attachent beaucoup d’importance au groupe sanguin (à la manière du signe astrologique pour d’autres personnes), donc j’imagine qu’il faudrait aussi laisser facultative cette mention sur sa carte.

~

D’ailleurs pourquoi le groupe sanguin n’est pas sur la carte vitale ?
Ou encore sur le permis de conduire ? Après tout ils le mettent en gros sur les voitures de rallye (à côté du nom du pilote)…

Certains téléphones permettent de mettre une « fiche médicale d’urgence » sur l’écran de verrouillage du tél, avec l’identité, les allergies et le groupe sanguin. C’est le genre de trucs con qui ne servent pratiquement jamais, mais sauvent une vie quand c’est le cas.

J’imagine qu’on pourrait se faire une carte (format carte de crédit) avec ces données (+contact à appeler, numéro de sécu, adresse, nom, médecin…). Ça existe peut-être en ligne, un tel outil.

J’imagine que dans un futur plus ou moins proche, on aura tout notre génome sous forme d’un QRCode sur ou dans la carte, avec toutes les données biomédicales directement accessibles aux services d’urgence. Mais en attendant certaines informations ne prennent pas de place et pourraient être utiles.

Via https://sebsauvage.net/links/?Kbk9Zw

Flexplay - Wikipedia

À ceux qui pensent que l’industrie nous aidera à aller vers le 0-déchet et à réduire les émissions de GES et polluants…

À une époque, il a existé des DVD qui n’étaient physiquement lisible qu’une seule fois, les « DVD-D », jetables.

Le disque contenait une couche qui réagissait lentement avec l’oxygène de l’air une fois sorti de son cellophane sous atmosphère inerte. Ainsi, après 48 heures, le disque devenait tout noir : la lecture optique ne fonctionnait plus, et il était bon à mettre à la poubelle.

En France, ça existait sous la dénomination « DVD à la séance » avec le slogan vomitif qui va bien : « une nouvelle façon de consommer le DVD ». Le disque coûtait 3 euros et une fois ouvert, on avait 8 heures pour visionner le film, avant de devoir le jeter.

Heureusement ça n’a pas beaucoup pris, mais y a des ingénieurs qui ont pondu ce genre d’idées. Aujourd’hui, ce sont les même qui pleurent parce que Netflix phagocyte tout le marché.

Fnac, assurance Celside et galère pour résilier - Le Hollandais Volant

D’utres personnes m’ont confirmé avoir été victimes de cette société également :
– souscription abusive (également au travers de la Fnac)
– plusieurs centaines d’euros prélevés
– remboursement très difficile (quand c’est fait).
– des connards au bout du téléphone

Pour info, en France, il est possible de faire une action collective en justice. Il s’agit de plusieurs victimes qui se mettent ensemble pour les mêmes dommages par les mêmes prévenus, mais défendus par un seul avocat.

J’ai déjà eu à faire à ça, vis à vis de VendreDVD, une société qui a finalement été condamnée pour escroquerie en 2018 quand 70 personnes (moi y compris) se sont groupés, avec l’aide du site Signal-Arnaque, et ont gagné.