«L'élève doit-il apprendre par lui-même ou doit-il être instruit ?»

Je ne sais pas trop pourquoi ils font cet article. Est-ce que c’est pour démontrer que l’école ne sert à rien et qu’il font finir de démolir l’enseignement national ? Je ne sais pas. Mais j’aime pas quand ça commence comme ça.

Quoi qu’il en soit.

J’ai 31 ans. Je code depuis mes 18 ans, et suis dans l’informatique depuis mes 16 ans (avant j’avais fait du Word Art 97 en Techno et c’était tout).

Quel rapport ? J’ai suivi un cursus scolaire / étudiant en physique. En parallèle, j’ai appris à coder (HTML puis CSS au début, puis PHP, un chouilla de Python et maintenant pas mal de JS). Ça me permet de faire ce que j’ai besoin pour moi, d’en faire profiter d’autres aussi parfois.

Durant toute ma scolarité après le Bac (pendant lequel je suis tombé dans la prog) on m’a souvent demandé pourquoi je ne suis pas allé en informatique. Beaucoup m’ont demandé ça : j’étais l’un des rares pour qui le programmation « scolaire » n’était pas une sorcellerie, qui corrigeait le prof et qui se mettait à l’assister quand il avait terminé son exercice en C avant même que le prof avait fini d’expliqué les consignes.

En vrai, je ne sais pas pourquoi. Probablement que je m’étais engagé dans la voie de la science mais que j’ai découvert la programmation en parallèle. Je n’ai pas voulu (sur le coup ni maintenant) changer de voie. Je n’ai jamais eu envie de repartir de zéro en L1 d’informatique après 4 ans sup en physique.

Je pense, rétrospectivement, que j’ai fait la bonne chose.

Je suis passionné par deux choses : la science et l’informatique. Apprendre la science, pour moi, je l’ai fait à l’école. Apprendre l’informatique, je l’ai fait chez moi.

L’inverse n’aurait pas été possible, tout simplement.

C’est un peu comme la musique, l’art ou le sport. Ces choses là se dévoilent à la petite école mais deviennent réellement un talent et une vocation chez soi, pour soi. Avant, éventuellement de redevenir une spécialisation scolaire afin de devenir un expert.

Pourquoi je ne sais pas. Peut-être parce que ces disciplines ne sont pas traités comme les maths ou le français (qui sont des « grandes matières », alors que la musique ou l’art en seraient des « petites ») ? C’est une hypothèse.

Mais je pense donc que ça dépend de la discipline : certains sont plus faciles à enseigner. D’autres sont plus faciles à apprendre soi-même.

Et pour moi, l’informatique a été simple à apprendre. Très probablement parce que cette discipline (en particulier la prog) est basée sur l’essai et l’échec (« trial & error ») sans conséquences : on peut bidouiller notre code, rien ne peut arriver, et si ça marche pas, on recommence. Ceci n’est pas aussi simple en chimie (mélange les mauvais trucs, t’es mort, tu brûles ou ta maison explose), en physique (la chute des corps sur les pieds, le 230 V en court-circuit ou encore un four à micro-onde ouvert, c’est pas top non plus).

#20573  

https://www.lefigaro.fr/vox/societe/l-eleve-doit-il-apprendre-par-lui-meme-ou-doit-il-etre-enseigne-20211119

Faits divers - Groland - CANAL+ - YouTube

N’empêche, les poubelles des couleurs différentes comme ça, c’est digne des écologiste politiques : une solution concrète, proche des usagers, mais clairement stupide et source de plus de problèmes qu’il n’en résout.

#20572  

https://www.youtube.com/watch?v=BoLKQIe9uTE

Marco Sokolov 💉💉💪💪 on Twitter: "Sur @DisneyPlusFR il y a beaucoup de film sans VF, alors que très souvent la dite VF existe ! J'aimerai bien comprendre ce qui les empêche de proposer une VF (j'ai pu vérifier que pour quelques cas, la VF est dispo sur d'autre plate-forme)" / Twitter

Le numérique c'est super, on peut choisir la langue et les sous-titres qu'on veut.

Also le numérique : VO uniquement même si la VF existe. Juste pas ici car allez vous faire voir.

La solution ? Vous la connaissez...

#20570  

https://mobile.twitter.com/MarcoSokolov/status/1462011795451879425