#20536

Les mentions légales obligatoires sur un site internet : la check-list complète - BDM

Il y a des exceptions, notamment concernant les coordonnées du propriétaire d’un site NON professionnel.

Les personnes éditant à titre non professionnel un service de communication au public en ligne peuvent ne tenir à la disposition du public, pour préserver leur anonymat, que le nom, la dénomination ou la raison sociale et l'adresse du prestataire mentionné au 2 du I, sous réserve de lui avoir communiqué les éléments d'identification personnelle prévus au 1

(Loi n°2004-575 du 21 juin 2004 LCEN, Article 6-III-2.)

En gros, pour un simple blog ou site PERSONNEL, seul le nom et les coordonnées de l’hébergeur y figurent, à condition que ce dernier dispose de vos coordonnées.

Ceci permet à un blogueur de ne pas divulguer ses informations tout en permettant à une autorité de pouvoir les récupérer auprès de l’hébergeur.

À noter que si vous auto-hébergez votre site, il faut donc mettre vos coordonnées quoi qu’il arrive.

~

J’avais écrit ça : https://lehollandaisvolant.net/tuto/legal/
Y a pas mal d’information exactes, mais certaines choses peuvent avoir changé au niveau de la loi.

https://www.blogdumoderateur.com/mentions-legales-obligatoires-site-internet-check-list/

#20537

L'Australie s'engage à vendre encore du charbon - Sciences et Avenir

Si les autres pays en avaient un peu plus à foutre du changement climatique que l’Australie, ils ne leur achèteraient pas. Mais ce n’est pas le cas.

C’est bien beau de leur dire « c pa b1 » mais c’est encore mieux de pas leur en acheter !

Faut croire que les gigantesques incendies de 2020 n’étaient pas assez gros.

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/pollution/l-australie-s-engage-a-vendre-du-charbon-pendant-encore-des-decennies_158919?xtor=RSS-15

#20535

Faulty DRM breaks dozens of games on Intel’s Alder Lake CPUs | Ars Technica

he DRM middleware treating the two different types of cores as two distinct systems. […], it sees the new cores as a new license holder (a separate system) and force-quits the game to prevent what it believes is two PCs trying to play one game on the same key

Encore un fail dans les DRM : ici, un cas où les multiples cœurs d’un même CPU d’un même PC sont vu comme des systèmes différents et le DRM gueule, coupe le jeu et t’empêche de jouer.

Comme d’hab : si tu achètes le jeu, t’es emmerdé, mais si tu pirates, tu joues tranquille…

https://arstechnica.com/gaming/2021/11/faulty-drm-breaks-dozens-of-games-on-intels-alder-lake-cpus/