#20261

Lessons learned from 15 years of SumatraPDF, an open source Windows app

Quelques mots à propos de SumatraPDF, par son auteur, Krzysztof Kowalczyk.

Pour ceux qui ne connaissant pas, SumatraPDF est un lecteur PDF/ePub/cbz/XPS… qui fait seulement quelques Mo et qui s’ouvre instantanément quand on clique sur un PDF.

… Là où Adobe Acrobat pèse un demi gigaoctet, met trois plombes à charger, fait chier le monde avec des services de mise à jour en arrière plan et une interface compliquée.

Bref, SumatraPDF est le lecteur que j’utilise sous Windows, et ça fait très longtemps. Vous pouvez y aller.

https://blog.kowalczyk.info/article/2f72237a4230410a888acbfce3dc0864/lessons-learned-from-15-years-of-sumatrapdf-an-open-source-windows-app.html

#20259

It's Not a Self-Driving Car Unless You Can Sleep In It - Liens en vrac de sebsauvage

C’est marrant que tu postes ça car Veritasium vient de poster une vidéo sur le sujet : https://www.youtube.com/watch?v=yjztvddhZmI

Mais sur les voitures autonomes de niveau 4 et 5, donc totalement autonomes : tu t’assoies, tu dis où tu veux aller et tu laisses faire. Il n’y a même pas de conducteur sur la place du conducteur. Mieux, dans son second exemple de voiture, il n’y a même pas de place conducteur.

Il prend aussi l’exemple des ascenseurs, qui au début avaient un conducteur. Et les gens étaient très réfractaires quand ils ont commencé à automatiser ça, certaines personnes allant jusqu’à jurer de ne jamais monter dans ces trucs.

En ce qui me concerne, je peux faire confiance à une voiture entièrement autonome. Sur un circuit, et en présence de voitures autonomes uniquement, donc sans le facteur aléatoire d’un humain. Le problème va venir de la cohabitation entre voitures autonomes (et donc logiques) et non-autonomes (et donc pas toujours logiques). C’est ça qui va provoque un véritable bordel.

Je verrais d’ailleurs bien (pas que je le souhaite spécialement) des voies uniquement destinées à des véhicules autonomes, un peu comme on voit apparaître des voies pour les bus, ou des voies interdites au camions.

Tant qu’il y aura une cohabitation, il y aura des problèmes.

Mais une fois que tous les véhicules seront connectées dans un réseau P2P proche (un peu comme les formations de drônes qu’ils utilisent pour faire des figures dans le ciel), je pense qu’on sera en très bonne sécurité : si une voitures détecte un obstacle, il le signale très rapidement à tout le réseau et toutes les voitures vont recalculer leur ittinéraire, changer de voie bien avant de risquer un sur-accident, etc.
Sans compter qu’un ordinateur peut effectuer un freinage d’urgence beaucoup plus vite qu’un humain, si un chevreuil traverse la route, par exemple.

Mais bon, quand on en sera là… est-ce que le concept de « voiture » sera toujours d’actualité ? Est-ce qu’on aura pas juste des métros partout, ou des trains de voitures qui s’attachent/se détachent les unes aux autres à la volée ?

Pour info : les Tesla depuis quelques années sont capables de l’autopilote niveau 3, donc entièrement autonome en théorie, mais non responsable en cas d’accident ; là où la classe 4+ engage la responsabilité du pilote automatique… ce que les constructeurs ne voudront pas activer de si tôt… ou alors contre décharge : le "conducteur" ne fait rien et peut dormir, mais il reste légalement responsable en cas de pépin.

Pour info également : certaines lignes de métro à Paris sont entièrement autonomes et depuis très longtemps…

https://sebsauvage.net/links/?X7pIZw

#20260

Passe Sanitaire : la saisine du Conseil constitutionnel par les députés de gauche

Dans le flot des reproches constitutionnels, les députés estiment que l’article 1, qui impose l’extension du passe sanitaire, engendre une atteinte au principe d’égalité dans la mesure où ce justificatif s’apparente à une obligation de soin, et qu’il sera impossible pour l’ensemble des personnes désireuses de se faire vacciner de bénéficier des deux doses dans les temps.

Dans ce que relate NXi, il n’y a aucun point qui dit qu’un système de passe soit réellement anticonstitutionnel.

Les seuls problèmes (dans ce qui est relevé ici, j’insiste) sont d’ordre logistique. Car dans un ou deux mois, tout le monde aura eu le temps de se faire vacciner complètement et les arguments présentés ici ne seront plus valides.

Donc ceux qui brandissent la « liberté de circuler » ou autre, me font rire. Elle n’existe que sur la voie publique, et encore : pas en état d’ivresse, pas nu, pas avec une tronçonneuse allumée, etc. Y ajouter la situation « pas vaccinée » n’est pas difficile, et me semble appropriée.

Je regrette par contre deux choses :
— que personne ne s’inquiète des failles manifestes dans l’implémentation actuelle du pass (c’est très facile de voler des QRcode)
— que personne ne s’inquiète des QRCodes valides qui sont refusés (faux-négatifs), comme certains auraient déjà eu.

Dans ce dernier cas, il n’est pas impossible — ET IL SE PRODUIRA — des cas où celui qui a accès à la base de donnée ne pourra pas pifrer son voisin ou sa belle-mère et la retirera de la base de donnée. Et là, allez donc prouver à l’Administration que le problème se trouve chez eux : ça sera 1) impossible et 2) prendra au bas mot 2 ou 3 ans.

Actuellement la vérif passe par une autorité centrale, avec un système de signature (si j’ai bien suivi), donc un peu comme les certificats HTTPS pour les sites web. Il suffira qu’un compte soit révoqué pour que la personne concernée soit dans la merde.

À mes yeux, le problème est là. Car ça revient à priver arbitrairement quelqu’un de ce qu’il peut faire ; le mot important ici est "arbitrairement", donc sans base légale.

https://www.nextinpact.com/article/47804/passe-sanitaire-saisine-conseil-constitutionnel-par-deputes-gauche