#20227

Note : arrêtez avec les popup intrusifs pour la mise à jour des programmes

Arrêtez avec les popup / bandeaux / tooltip / whatever pour les mises à jour.

Dernier en date ? SublimeText (sous windows, où je suis sous ST v4).
À chaque lancement, un popup.

On peut désactiver ça, mais ça bloque la recherche de màj totalement. Il faut une méthode qui recherche des mises à jour qui :
– me fasse pas chier : quand je lance un programme, c’est pour l’utiliser *immédiatement* (coucou Steam, qui doit faire une màj de 100 Mo pratiquement tout le temps (100 Mo = 15 minutes de téléchargement, chez moi !)
– ne prenne pas 3h (pourquoi ne pas faire des màj incrémentielles, comme android ?)
– se télécharge quand le réseau est disponible ?
– s’installe silencieusement (sans feu d’artifice et banderoles à chaque patch) ?

En pratique, je vois bien quelque chose comme un téléchargement lent (50 ko/s) en arrière plan *seulement* quand le programme est ouvert, et une installation à la volée en parallèle (histoire de gagner du temps). Une fois que le programme est refermé, l’installation en parallèle remplace l’installation normale et la prochaine fois qu’on lance le programme, on a la dernière version.

Certains programmes peuvent le faire, mais tous ne le font pas. C’est chiant et ça fait perdre du temps.

https://lehollandaisvolant.net/?mode=links&id=20210715133349

#20228

La Commission européenne veut la fin des moteurs essence et diesel à partir de 2035

Enfin un projet relativement ambitieux.

Dommage qu’il a été pondu avant l’encaissement des chèques de PSA, Renault, Total, Shell, BP, Esso, Volkwagen, BMW, Ferrari, Volvo, Mercedes, Toyota, Ford, Exxon, Elf, du Qatar, de la Syrie.

L’électrique c’est le futur des voitures, c’est sûr, mais changer toute l’industrie d’ici 15 ans…

C’est pas juste une gigafactory Lithium et de nouvelles chaînes de montages pour les véhicules qu’il faut mettre en place là, mais :
– augmenter la puissance d’EDF, et son réseau
– former les nouveaux garagistes, ainsi que les anciens (je doute que le vieux garagiste du village qui aura 55 ans en 2030 voudra se payer une formation à 10 k€), et les habiliter à bosser sur de l’électricité haute tension*
– équiper les garages pour soulever une EV qui pèse environ 1 tonne de plus qu’une voiture classique
– installer des bornes partout, au moins autant de stations qu’il y a de station essences
– créer une fillière de recyclage des batteries
– former les pompiers sur les incendies de lithium en cas d’accident (rappel : le lithium est un métal alcalin, il explose au contact de l’eau, et même de l’humidité de l’air)
– …

Les voitures essence ne vont pas disparaître comme ça : c’est sur le neuf que porte le projet. Et c’est un bon début.

En soi je suis totalement pour, et cette ambition n’est que toute relative façon à la véritable urgence CO2 dans laquelle on vit actuellement. Mais sans d’investissements hors-normes, jamais on y arrivera.

[*] : m’enfin, habiliter les garagistes, ça ne sera pas nécessaire. Seul les garages aggréés devront l’être. Les constructeurs verrouillent tellement leur machines que la moindre opération de maintenance devra passer par toute la hiérarchie du constructeur.
J’en sais quelque chose avec Hyundai : chez eux, ça prend 3 mois pour commander une pièce car le concession « partenaire » passe par Hyundai France, puis Hyundai Europe, puis Hyundai Monde, ensuite par le service garanti, le service SAV et ensuite ça redescend tout la chaîne… et faut que le garagiste — pas formé ni habilité, tout seul pour gérer 25 bagnoles à l’heure qui ont pris RDV depuis 3 semaines fasse venir un technicien habilité de Paris ou de Berlin pour installer le composant que le transporteur a mis 25 jours à apporter car il s’est trompé de point de livraison (livreur qui doit lui également être habilité pour transporter 1 tonne de lithium).

Pour ma part, j’hésite encore pour la voiture après l’actuelle : soit une EV dernier cri (Tesla, très probablement), soit une vieille 2 CV sur laquelle je n’aurais pas besoin de réveiller Elon Musk pour changer le lave-glace.

https://www.sudinfo.be/id405527/article/2021-07-14/la-commission-europeenne-veut-la-fin-des-moteurs-essence-et-diesel-partir-de

#20226

Pourquoi j’ai peur de voir le code être enseigné à l’école

Je me permets de ressortir cet article (de moi) aujourd’hui, suite à une discussion sur le code à l’école (lisez aussi les 2 commentaires, retours de lecteurs, sous l’article).

Vous lirez si vous voulez, mais en gros, je crains que si le code est enseigné comme le sont enseignés les maths ou l’anglais, on va droit dans le mur.

Je suis sûrement biaisé par mon propre cas, mais le code est actuellement en tout cas comme le sport ou la musique : un truc qu’on fait nous même avant de le revoir en classe. Alors que je vois personne qui s’est mis à apprendre des verbes irréguliers, les capitales d’Europe de l’Est, les fonctions trigonométriques, ou la conjugaison du passé surcomposé chez lui.

Il y a des exceptions, bien-sûr, mais ça reste (je pense) une minorité.

Enseigner le code changera peut-être la donne, mais c’est à double tranchant : on risque de voir le code passer en discipline purement scolaire et donc de rebuter les enfants d’en faire chez eux « pour le plaisir ».
On est dans une société où être un intello ou avoir des bonnes notes, c’est mal. Pas pour les profs, ni les parents, mais vis à vis des potes et les camarades. Au collège, les rebelles et les cancres, ça passe toujours mieux auprès des copains, des filles, des autres classes… qu’avoir des notes exemplaires et de corriger le prof. C’est triste d’en être là, mais c’est une réalité.

https://lehollandaisvolant.net/?d=2019/01/05/17/30/14-pourquoi-jai-peur-de-voir-le-code-etre-enseigne-a-lecole