#20163

The new responsive: Web design in a component-driven world

Ça donne des idées en même temps de faire peur.

Plus ça va, plus j’ai l’impression que je vais progressivement aller vers du minimalisme absolu. Le CSS c’est cool et j’adore ça (y compris le débuguage, car on apprend plein de choses sur le fonctionnement d’un navigateur, du rendu, etc.) mais plus ça va, plus ça devient intenable à maintenir.

Heureusement, avec Flex/Grid, une fois que c’est en place, c’est le nav qui gère les marges et tout le reste. Même sans media-queries, ça s’organise de façon fluide.

L’avantage d’une page sans CSS, c’est que c’est plus passe-partout que le plus passe-partout du CSS.

https://web.dev/new-responsive/