#20052

Monsieur Samovar sur Twitter : "Tip pour savoir si on accorde ou pas le COD avec "avoir" "Les fraises, je les ai mangées." -> au moment où j'écris "mangées" je sais que ce sont des fraises, j'accorde."J'ai mangé les fraises" -> au moment où j'écris "mangé" je ne sais pas ce que c'est, pas d'accord."

J’aime ces astuces. Sauf que comme il le dire, c’est le cas le plus simple.

Si l’on regarde les cas particules, par exemple , on voit qu’il y a jusqu’à 14 cas différents d’accords et à chaque fois jusqu’à 4 sous règles :

1. L'accord du participe passé
1.1. L'accord du participe passé employé sans auxiliaire
1.2. L'accord du participe passé employé avec l'auxiliaire être
1.3. L'accord du participe passé employé avec l'auxiliaire avoir
1.4. L'accord du participe passé suivi d'un verbe à l'infinitif
1.5. L'accord du participe passé fait devant un infinitif
1.6. L'accord du participe passé laissé devant un infinitif
1.7. L'accord du participe passé laissé à, donné à
1.8. L'accord du participe passé précédé de en
1.9. L'accord du participe passé précédé d'un groupe de mots (COD)
1.10. L'accord du participe passé des verbes coûter, valoir, vivre, peser, marcher, courir
1.11. L'accord du participe passé des verbes impersonnels
1.12. L'accord du participe passé des verbes pronominaux
1.13. L'accord du participe passé du verbe bénir
1.14. L'accord du participe passé employé comme préposition
https://twitter.com/m_samovar/status/1391102941336121346

#20051

Batch Crop Images With Imagemagick - deparkes

Exemple :

mogrify -crop 300x500+150+250 -path *.png

… découpera une fenêtre située à x=150 et y=250 et qui mesurera 300x500 dans toutes les .png du dossier.

(PS : comment font ceux qui n’utilisent jamais la ligne de commande, franchement ?)

https://deparkes.co.uk/2015/04/30/batch-crop-images-with-imagemagick/

#20050

sebsauvage sur Twitter : "Un super gars fait mieux que le gouvernement et leurs cabinets privés, et l'état réutilise ses données.Je sais, il ne demande rien, mais on pourrait se poser deux minutes et discuter du boulot gratuit fourni par tous les geeks ?Ça ne mériterait pas un soutient ?… https://t.co/ellr2EMXH2"

Totalement d’accord mais tu oublie qui se trouve en face… L’État c’est pas Google ou Facebook avec leur bugbounty à 5 000 $ ou autre.
À mon avis, si @GRZ l’ouvre, l’État lui répondrait qu’il devrait s’estimer heureux qu’il ne soit pas poursuivi pour réutilisation des données publiques (oui, l’accès est public, mais ils sont capables de dissocier l’aspect technique de l’aspect droit d’auteurs et demander des royalties sur des données ouvertes).

On l’a vu en 2020 avec Covid-3D : un site où les gens s’organisaient pour produire du matériel médical gratuitement comme ils pouvaient en pleine pénurie, mais finalement ils se sont vu demander par l’Administration d’arrêter ce « travail dissimulé » et cette « concurrence déloyale » : https://lehollandaisvolant.net/?d=2020/05/16/10/49/51-fermeture-de-covid3d-la-france-tire-sur-lambulance

On verra dans 6 mois quand tous les dons que le site Covidtracker aura reçu passeront sous la loupe des impôts et seront imposés à hauteur de 60 % comme tous les dons en France. On va me dire que c’est normal, que tout le monde est soumis aux mêmes règles, et c’est vrai, mais voilà ce qu’il en sera du soutient au geeks qui sauvent le pays.

https://twitter.com/sebsauvage_net/status/1390674779632553986

#20049

A Dutch City Gets A €600,000 Fine For WiFi Tracking | Hackaday

La ville d’Enschede aux P-B a reçu une amende de 600 000 € de la part de la CNIL néerlandaise pour avoir utilisé du tracking Wifi (et aussi avoir ignoré les précédents avertissements sur le sujet).

Les autres villes du pays sont en train de tout désactiver en vue de mettre leurs systèmes en conformité. Lol.

Espérons, comme dit l’article, que cette affaire fasse écho à travers l’Europe et serve de leçons.

En tant qu’utilisateur, il y a une chose simple à faire quand vous sortez de chez vous : désactivez le Wifi sur votre téléphone. Et si vous n’utilisez pas d’écouteurs ou d’autres appareils sans fil, désactivez aussi le bluetooth.
Déjà ça économisera pas mal de batterie, mais ensuite ça empêchera le tracking, que ce soit votre commune, votre gouvernement ou même votre supermarché.

En règle générale, coupez ce dont vous ne vous servez pas quand vous ne vous en servez pas (GPS, NFC, Wifi, Bluetooth…).

https://hackaday.com/2021/05/08/a-dutch-city-gets-a-e600000-fine-for-wifi-tracking/

#20047

How one programmer broke the internet by deleting a tiny piece of code — Quartz

(viel article, mais toujours aussi bon et plus que jamais d'actualité)

L'entreprise Kik demande à Azer Koçulu, un programmeur, de virer son package "kik" sous peine de poursuites. Ce dernier refuse. Du coup, Kik demande à NPM de retirer le package sous peine de poursuites. NPM accepte sans broncher.

Koçulu décide alors de retirer tout son code de NPM, y compris des lib très populaires comme "left-pad". Résultat, tout l'internet, y compris des entreprises comme Facebook et des solutions comme React se retrouvent en feu. Ironie du sort, Kik est lui même emmerdé.

M'enfin, comme il dit :

“This situation made me realize that NPM is someone’s private land where corporate is more powerful than the people, and I do open source because, Power To The People,” Koçulu wrote.

Y'a plusieurs leçons à tirer de tout ça :
- NPM (mais aussi Github/Microsoft et les autres) se rangeront toujours de ceux qui on les plus gros avocats
- utiliser des gestionnaires de paquets qui dépendent les uns des autres en cascade, c'est une très mauvaise idée
- une dépendance pour un paquet de 11 lignes de code comme left-pad, c'est une aberration (ça c'est mon avis : c'est pas comme s'il y avait 46 solutions de faire un left-pad).

https://qz.com/646467/how-one-programmer-broke-the-internet-by-deleting-a-tiny-piece-of-code/amp/