#19580

Dernières manœuvres avant la redevance Google Images

Une licence collective étendue, prévoyant la possibilité pour les auteurs, notamment ceux produisant qui ne souhaitent être inclus « de manifester ("opt out") leur volonté d’exclusion après en avoir été avertis par un mécanisme de publicité ». Sans cette manifestation, leurs contenus tomberont dans le champ de cette rémunération, perçue par les sociétés de gestion collective représentatives du secteur.

C'est dommage que les moteurs de recherche ne proposent pas une méthode pour s'exclure de leur index, éventuellement affiné en fonction du dossier, du site, d'une page ou d'un fichier précis. #OhWait

le simple fait de publier une photo, une image sur Internet, emporte cession du droit de reproduction et du droit de représentation de cette œuvre par les moteurs de recherche au profit d’une société de gestion collective.

Certes, publier un truc ne signifie pas qu'on puisse laisser à tout le monde le droit de l'utiliser comme il veut.

Du coup, je ne vois pourquoi, en publiant MES IMAGES (photos, schémas, graphiques...) je permettrais à ces mafieux de la gestion collective de s'enrichir avec !
Ce n'est pas normal qu'ils puissent s'accaparer le moindre profit alors qu'en tant que créateur je ne leur ait rien demandé, rien autorisé.

Au moins, Google Image et Bing m'apportent des visiteurs.

https://www.nextinpact.com/article/43396/dernieres-manuvres-avant-redevance-google-images