#19429

Feignasse Kitchen | Grise Bouille

Je rappelle que les Belges ont un surplus inquiétant de patates actuellement. Tout autant que la France a un surplus de fromage (c’est pas des blagues).

Bref, si vous voulez faire une raclette / tartiflette / poutine / aligot / … c’est un peu le moment :-D !

Sinon concernant la recette de "potatoes" de Gee, je plussoie. D’ailleurs il est devenu rare que j’épluche mes pommes de terre. Y a que pour la purée que je le fais. Mais la plupart du temps la peau ne me gêne pas.

https://grisebouille.net/feignasse-kitchen/

#19428

Le projet de loi sur l’état d’urgence, ligne par ligne (version Sénat)

Mouarf, donc le gouvernement se couvre : il ne sera pas possible de les poursuivre pour inaction ou pour mise en danger de la vie d'autrui.

Ni le personnel municipal (un maire qui aurait obligé les enfants de retourner à l'école et qui sont tous revenus malades) ;
Ni les flics (qui, c'est connu, portent tous un masque et des gants et font très attention de bien tabasser les gens en respectant les distances de sécurité) ;
Ni les employeurs (qui forceraient les gens à venir travailler sans aucune protection) ;
Ni les directeurs d'hôpitaux qui doivent faire du chiffre sur les économies de masques.
etc.

Aussi :

le Premier ministre pourra « réglementer ou interdire la circulation des personnes et des véhicules et réglementer l’accès aux moyens de transport et les conditions de leur usage » ou encore « ordonner la fermeture provisoire et réglementer l’ouverture, y compris les conditions d’accès et de présence, d’une ou plusieurs catégories d’établissements recevant du public ainsi que des lieux de réunion, en garantissant l’accès des personnes aux biens et services de première nécessité »

Que je peux résumer en :

réglementer les conditions d'usage / d'ouverture / d'accès aux moyens de transports / établissements / lieux

Et traduire en clair :

masques obligatoire pour tout le monde sur la voie publique et dans les magasins

.

Dans un des pays qui décidé de ne pas donner gratuitement les masques ce serait quand-même très fortuit.
Surtout qu'il n'y en a pas (encore ?) pour tout le monde, et qu'il y a encore quelques jours, les masques ne servaient à rien.

Par contre je n'ai pas vu : elle est où l'amende pour non port du masque et qui servira à renflouer les caisses ?

Oh et attendez aussi de voir des gens se faire verbaliser pour le port d’un masque non certifié Afnor. Là aussi c’est tout bénef : la certif coûte plus de 1 000 euros et y a déjà tout un tas de grand-mères qui ont jeté l’éponge à cause de ça.

(Je sais, je suis pessimiste avec les amendes, mais on verra d’ici quelques mois si j’avais raison ou pas. Faut bien que tout ça profite à quelqu’un…)

https://www.nextinpact.com//news/108959-le-projet-loi-sur-letat-durgence-ligne-par-ligne-version-senat.htm

#19427

Note

Comme pour certains virus informatiques, qui sont (malgré tout) des chefs-d’œuvre d’ingénierie, je ne peux pas m'empêcher de trouver comment cette saloperie de Sars-CoV-2 semble avoir tout prévu pour constituer un désastre.

De ce qu'on lit à droite à gauche pour le monde :
- il a fort taux de contagion
- il infecte rapidement et devient contagieux avant les premiers symptômes
- il ne donnerait pas forcément d'immunité (rendant un vaccin pratiquement inutile)
- il est possible que ce soit un virus dormant (inactif et indétectable durant des semaines, puis subitement actif)
- il attaque les poumons, les reins, le système digestif, le cœur
- il pourrait s'attaquer au système immunitaire lui-même (comme le VIH ; et au final on meurt d'un rhume ou d'une autre infection habituellement sans aucun danger)
- il attaque tout le monde (apparemment les enfants n'ont pas les mêmes symptômes)
- il a été détecté chez l'humain, mais aussi chez des tigres, des chiens, des chats, sans compter les chauves-souris

Et j'en oublie sûrement...

Bref, d'un point de vue biologique c'est assez effarant ce que la nature peut mettre au point.

Et ça c'est seulement d'un point de vu biologique, donc bas niveau.
Les impacts sur la société entière sont, rien qu'avec ça, déjà importants et désastreux.

Seul avantage ceci-dit : il ne tue pas beaucoup. Je veux dire : s'il est mortel dans ~1% ou ~2% des cas, c'est beaucoup, mais ça aurait pu être 30 % des cas, ou 70 %.

Là on aurait été clairement dans la merde en tant qu'espèce vivante.

Vous imaginez les deux-tiers de la population mourir ? Et ça tous les ans, si le virus est évolutif ?
Il suffirait d'une dizaine d'année pour qu'il ne reste plus que <0,1 % de la population mondiale !

Il ne faut pas se leurer : le Covid-19 nous a mis à genoux (et ce n'est pas fini), mais un jour viendra ou une infection autrement plus mortelle resurgira.
On peut lire des nouvelles "très réjouissantes" sur des virus plurimillénaires et inconnus piégés dans le permafrost sibérien et sur le point de se libérer avec le réchauffement climatique (réchauffement qui est lui-même la plus grande menace sur notre civilisation et même notre espèce à l'heure actuelle).

Notre espèce compte 7,5 milliards d'individus : c'est une force pour la survie, mais sur une petite planète très connectée comme la nôtre, c'est aussi un point faible. Les épidémies ne peuvent pas se propager ni aussi vite ni autant sans flux de personnes dans tous les sens.

ÉDIT :
– on me fait remarquer que généralement un virus plus mortel est moins contagieux : car le patient atteint ne transmet alors rapidement plus rien quand il est mort.
– on me dit aussi que les pourcentages de létalité sont pris sur les gens infectés, pas sur la population entière comme j’ai fait.

https://lehollandaisvolant.net/?mode=links&id=20200506065232