#19317

Ne pas charger sa batterie de téléphone portable à 100% ? - Liens en vrac de sebsauvage

Je sais pas si c’est comparable, mais ça reste la même techno, donc je pense que oui : sur les voitures électriques, ils conseillent officiellement de ne monter qu’à 80% effectivement pour les charges « quotidiennes ».

En cas de besoin, il peut bien entendu monter à 100% (même si les derniers pourcents sont souvent bien trop longs pour ce que ça vaut), et généralement ces derniers pourcents doivent être effectuées juste avant de partir [en voiture électrique], histoire que la batterie ne reste pas trop longtemps à cet état de charge.

La raison est la forme de la courbe de charge et de la courbe de tension d’un accu li-ion : la tension nominale de la pile est 3,7 V. C’est ce qu’elle délivre grossomodo entre 2% et 95%. Au delà de 95 %, la tension qu’elle délivre est plus élevée, tout comme celle nécessaire pour la charger : la réaction chimique dans la pile n’est plus la même et est moins réversible qu’entre 2 et 95 %.

Pour les téléphones, perso je ne me prive pas trop, considérant que si c’était réellement si critique que ça, Android l’aurait programmé en natif.

Par contre je limite la vitesse de charge. Je charge la nuit, jusqu’à chargement complet, depuis une batterie nomade (voir ici pourquoi :p) mais je suis en charge lente car j’ai tout mon temps.

La charge rapide n’est à utiliser que si c’est nécessaire (charge de 10 minutes très rapide le temps de se préparer en cas de besoin inopiné de sortir, par exemple, ou quand on ne veut pas rester éternellement au McDo pour charger son téléphone).

Là aussi c’est une question de chimie : si on envoi un courant trop rapide dans la petite batterie du téléphone déchargée et froide, ça va la chauffer et et c’est pas forcément bon. D’ailleurs, la charge rapide ne fonctionne plus au delà de 60-80% (selon les téléphones) car plus la chimie avance dans la pile, moins il reste de réactifs et donc plus il y a de la résistance et donc de pertes thermiques, d’où la réduction de l’intensité de charge.

Dans les voitures électriques, qui peuvent charger à des vitesses halucinantes (>350 kW, je sais pas si vous vous rendez-compte : une maison typique c’est 6 à 12 kW généralement), ils font d’ailleurs préchauffer la batterie artificiellement. Sur une Tesla, quand on a programmé une destination qui implique un passage par un chargeur, la voiture préchauffe la batterie sur les quelques kilomètres avant l’arrivée au chargeur, histoire qu’elle soit à point pour recevoir du courant.

https://sebsauvage.net/links/?sK9GHA