#19088

Optimiser un fichier SVG - le hollandais volant

Un nouvel outil : marre des SVG où les valeurs numériques sont arrondis au nanopixel ? Cet outil est fait pour vous.

Il reprend le code de OMGSVG (sous licence Mit) :

https://github.com/jakearchibald/svgomg/blob/master/README.md
https://jakearchibald.github.io/svgomg/

Le truc est un peu bugué parfois, et j’ai viré quelques trucs de l’outil original, mais il fait son job.

https://lehollandaisvolant.net/tout/tools/svgoptim/

#19086

@physicsfun on Instagram: “Zeeman Effect on Mercury Green Emission Line @exploratorium: directly explore the Quantum Mechanics of electron spin with this amazing…”

L’effet Zeeman : sous l’effet d’un champ magnétique, les raies d’émissions des atomes préalablement excités se dédoublent. Le champ magnétique a pour effet de dissocier les électrons de spin négatifs de ceux de spin positif, dont l’énergie est alors légèrement différent.

Pour les fan de Marvel, il existe aussi l’effet Stark : c’est un phnomène analogue, mais qui dédouble les raies d’émissions sous l’effet d’un champ électrique. C’est un effet bien réel.
Le rapport avec Marvel, c’est que dans l’histoire (voir le film Iron Man 2), il est énoncé que le découvreur de cet effet est Howard Stark, et Tony découvre tout ça dans le vieux calepin de notes de son père.

Autrement, ce type d’effet est utilisé dans systèmes d’imagerie à résonance magnétique nucléaire (IRMN). Le scanner utilise un très puissant champ magnétique (vraiment très très fort) pour produire une résonance dans les noyaux d’hydrogène (un proton unique, de spin non-nul).

L’hydrogène se trouve partout, car dans l’eau, et les cellules malades n’ont pas la même teneur en eau que les cellules saines. Après traitement, on voit donc les zones anormalement riches en eau et donc potentiellement malades.

Une fIRMN permet elle de voir ça en temps réel et de voir les organes travailler. Pour ça détecte plutôt la réponse de l’hémoglobine au champ magnétique. Cette protéine transporte l’oxygène aux cellules, et elle se trouve préférentiellement dans les organes ou zones actives à un instant donné.

Les IRM sont également un truc venu de l’espace : la découverte de la résonance magnétique de l’hydrogène a été faite car les nuages d’hydrogènes interstellaires répondait aux impulsions magnétiques des pulsars.

https://www.instagram.com/p/Bl8eq8InBvh/