#18977

Pourquoi Google ne paiera pas les droits voisins des éditeurs et agences de presse

Purée, les fourbes : ils suppriment les extraits (sujets aux copyreich), mais vont laisser les éditeurs les réactiver... eux-mêmes ! Comme ça, ce sont les ayants-droits qui l'auront fait de leur propre chef (probablement après avoir constaté que leur trafic aura plombé) et non Google !

Bien joué, Google, bien joué :D

https://www.nextinpact.com/news/108234-pourquoi-google-ne-paiera-pas-droits-voisins-editeurs-et-agences-presse.htm

#18976

« Déframasoftisons Internet » : Framasoft fermera progressivement 30 services

TL;DR : pour éviter qu'ils ne deviennent le "google du libre", et aussi pour donner plus de visibilité aux autres "chatons" (et pour réduire leur charge de travail).

Ce qu'ils pourraient faire, c'est tenir à jour une liste de ces chatons, pour chaque service, et envoyer les visiteurs sur un chaton au hasard, non ? Histoire de conserver une forme de "fonctionnement" demandé par les utilisateurs, tout en décentralisant et distribuant les visiteurs en redirigeant les requêtes.

https://www.nextinpact.com/news/108225-deframatisons-internet-framasoft-fermera-progressivement-30-services.htm

#18972

Est-il vrai que des journalistes se partagent un fichier des «36 000 personnes» à bloquer sur Twitter ? - Libération

Je défends la liberté d’expression mais pas celle de la lecture des idiots.

Je plussoie totalement cette idée : "toi t'as le droit de t'exprimer, moi j'ai le droit de ne pas t'écouter".

Si interdire quelqu'un de s'exprimer s'apparente à de la censure, obliger les autres à vous écouter s'apparente à de la propagande ou du harcèlement. Et c'est tout aussi intolérable.

Et bloquer quelqu'un sur son propre compte, n'atteint en rien à sa liberté d'expression C'est juste de la mise en œuvre de sa propre liberté de ne pas avoir à lire les étrons verbaux de ceux qu'on bloque.

https://www.liberation.fr/amphtml/checknews/2019/09/24/est-il-vrai-que-des-journalistes-se-partagent-un-fichier-des-36-000-personnes-a-bloquer-sur-twitter_1753031