#18678

Vers la fin du libre-service pour les podcasts de Radio France | Les Echos

Qu’ils aient besoin de thunes et veulent faire payer, ok, pourquoi pas.

Mais ça :

veut mieux contrôler leur diffusion

Pourquoi ?

Si vous publiez un truc et l’envoyez sur les ondes (ou en ligne, c’est pareil), faut accepter que ce soit dans la nature.
Vous en gardez les droits et c’est une chose, mais pourquoi vouloir en plus aller jusqu’à diriger les antennes sur les auditeurs que vous choisissez ?

De toute façon, ça va vous (nous) coûter une blinde en infrastructure/plateforme web/applications pourries et tout ça pour quoi ? Pour que dans 2 ans vous constatiez que vos podcasts de retrouvent toujours autant sur Daylimotion, Youtube, Facebook, Twitter…

Répétez après moi : « Internet n’est pas comme la radio. Internet n’est pas une télé. Internet n’est pas comme un journal en papier. »

Internet (et le web, surtout) c’est une immense machine à dupliquer, éditer, recopier tout ce qu’on y poste. Il y a un code de conduite et il y a des lois, OUI.
Mais vous ne pourrez jamais retirer à Internet ce qui fait Internet (le partage, la liberté…), même si c’est quelque chose que vous détestez.

C’est comme si, en 1910, le chemin de fer voulait imposer à l’automobile une limitation qui forcerait aux voiture de ne rouler que sur les grandes routes. La voiture permet de tourner et de rouler n’importe où (contrairement au train, qui ne peut suivre que les rails). Un chemin de fer qui voudrait appliquer cette limitation qui lui est propre à une technologie qui s’en affranchie totalement, c’est aussi vain qu’une industrie qui produit et vend des octets de vouloir empêcher ces octets de voyager sur Internet.

https://www.lesechos.fr/tech-medias/medias/vers-la-fin-du-libre-service-pour-les-podcasts-de-radio-france-1026218