#18673

L3 G33K sur Twitter : "C'est fou le nombre de personnes suggérant d'utiliser des services de « cloud » pour éviter ce problème.Ils oublient que le prestataire (souvent américain parmi les propositions) peut décider du jour au lendemain de révoquer l'accès, pour raison interne ou législative 🙄… https://t.co/ZrKR9MuGIL"

Contexte : une énième personne qui se fait voler son PC avec dessus la seule copie de sa thèse/son mémoire.

La première question que je me pose, c’est « comment diable se fait-il que des personnes loin d’être cons (s’ils sont à Bac+5 à 8…) peuvent ne pas penser à faire des sauvegardes ? »

Y a des jours où je fais un truc important, je me vois faire Ctrl+S plusieurs fois par minute, et d’en uploader le résultat toutes les heures… Tout le monde n’est pas moi, mais ça me semble si naturel pourtant…

Deuxième question : pourquoi en 2019 ce réflexe n’est toujours pas enseigné à l’école ? Les gens font du Word et du Excel dès le collège et y a toujours personne pour leur dire « faites des sauvegardes » ?

Je serais prof, je demanderais aux élèves de rendre un fichier sur clé USB vierge (juste le fichier à rendre). Ensuite, devant les élèves, je prends les clé USB une par une et j’efface le fichier. Et je leur dirais : « rendez-moi le fichier demain ».

Ensuite, j’ajouterais 3 points à ceux qui ont un backup. 1 point à ceux qui savent faire une récupération de données sur une clé USB et −5 aux autres.

Hop, un cours sur la nécessité des sauvegardes, par l’exemple.

***

Autrement : c’est pas compliqué de faire une sauvegarde. Justes, faites un Zip et envoyez vous le fichier à vous même par e-mail (enfin… ça suppose que les gens savent envoyer des mails : je me suis déjà fait moquer pour avoir mentionné l’e-mail comme moyen de communication parmi des gens qui ne passaient que par Snapchat ou Instagram…).

Sinon, le cloud est une solution, oui. Pas fiable, mais c’est mieux que rien.

Un autre truc simple, c’est juste mettre une clé USB dans sa Box à la maison et d’y accéder en wifi. J’imagine que c’est possible.

Enfin, la solution que j’ai testé récemment : un Nas. Ouiiiii, ça coûte 200 € minimum, mais franchement c’est le top.

En l’occurrence, j’ai testé un Nas de chez QNap : ils y a tout dessus ! Absolument tout : serveur Web, FTP, SSH pour les geeks, mais aussi ils ont une client de synchronisation pour Windows, Max, Linux (Ubuntu), Android et iOS. Le fonctionnement est le même que Dropbox : on installe, se connecte, et on oublie. Les fichiers sont synchronisés entre les appareils et de façon automatique.

Sans oublier les centaines d’outils intégrés sur le Nas : plateforme vidéo, serveur audio, client e-mail, tchat, antivirus…

Pour les geeks, on peut y coller un NDD et DynDNS fait le reste : on accède à ses fichiers de n’importe où sur le net (sous réserve de bien configurer sa box).

Ces Nas peuvent aussi communiquer entre eux : donc tu mets un Nas chez toi et un autre chez la famille et ils se mettent à jour entre-eux. C’est génial !
Et la plupart permettent d’y glisser 2 disques (parfois bien plus) et d’en faire un Raid1 : si un disque meurt, les fichiers sont toujours là sur l’autre. Changez alors le disque et tout est re-dupliqué.

Le Nas en question n’était pas pour moi (celui d’un client que j’ai configuré pour eux), mais je songe à en mettre un chez moi (quand j’aurais de nouveau quelques sous). Actuellement, c’est mon PC qui sert de serveur web rudimentaire pour toute la maison (y compris de serveur d’impression d’ailleurs).

Les gens ignorent ce qu’on peut faire avec un ordinateur : ça n’a pas besoin d’être la galère. Ce que je déplore, ce n’est pas que tout le monde soit incapable de mettre ça en place. C’est plutôt qu’ils ignorent que c’est possible. L’informatique est inventée pour nous simplifier la vie. Pas la compliquer.

https://twitter.com/L3G33K/status/1135250470014988288

#18671

The Reason They Fictionalize Nuclear Disasters Like Chernobyl Is Because They Kill So Few People

C'est sûr que s'ils faisaient une série sur les mineurs de charbon, les explosions de mines et les incendies, ainsi que oes malades dues à la pollution et les conséquences climatiques, ils leur faudrait 50 saisons de 40 épisodes, encore ça ne couvrera que la période 1905-1910, quelque chose comme ça.

the lesson of Chernobyl isn’t that modern nuclear power is dangerous. The lesson is that lying, arrogance, and suppression of criticism are dangerous.

(sinon, oui, je vous conseille cette petite mini-série : on s'y prend bien et c'est aussi intéressant. À la fois sur le fonctionnement d'une centrale que sur le fonctionnement d'un gouvernement qui a peur)

https://www.forbes.com/sites/michaelshellenberger/2019/05/09/the-reason-they-fictionalize-nuclear-disasters-like-chernobyl-is-because-they-kill-so-few-people/amp/