#18485

La 5G tue : l’astrophysicien Aurélien Barrau tire la sonnette d’alarme – Aphadolie

1) pourquoi écouter un astrophysicien à propos de la 5G, alors qu'il existe des ingénieurs spécialisés dans les ondes et leurs effets sur le vivant ?
Est-ce que je vais voir mon astrophysicien quand j'ai mal au ventre ? quand mon chauffe-eau marche plus, peut-être ?
Bon.

2) Le titre est trompeur.
Le gars dénonce le fait de vouloir toujours plus de rapidité, ce qui implique de nouveaux appareils, donc le besoin de jeter ses anciens appareils et de reconstruire du neuf, ce qui pollue, ce qui détruit la nature, ce qui tue.

Voyez :

« La 5G tue. Non pas à cause des effets des ondes sur la santé humaine. Mais en tant que création artificielle d’un besoin arbitraire aux conséquences dévastatrices. On ne PEUT PLUS continuer à faire « comme si » ces folies n’avaient pas de conséquences. Nous avons déjà tué 70% du vivant (avec presque aucun réchauffement climatique). Préfère-t-on la vie ou le débit du réseau téléphonique ? C’est (presque) aussi simple que cela. »

(concernant le 1) : ça me rappelle cet épisode de The Big Bang Theory, où les 4 geeks sont dans une voiture qui tombe soudainement en panne :
« est-ce que l'un de vous sait comment fonctionne un moteur à explosion ?
- Moi
- moi
- moi
- moi
- est ce que l'un de vous se sent de regarder sous le capot ?
-...
-...
-...
-... »

Le fait de connaître la physique d'un truc ne fait pas de toi un spécialiste de toutes ses applications. En fait, sur l'effet des ondes sur le vivant, un astrophysicien est aussi qualifié qu'un fleuriste ou un facteur.)

https://aphadolie.com/2019/03/18/la-5g-tue-lastrophysicien-aurelien-barrau-tire-la-sonnette-dalarme/

#18484

🕉 Swâmi “Iron Balls” Petaramesh ⛱ sur Twitter : "Au fait toi qui as des ampoules à LED, des variateurs et débranches soigneusement ton chargeur de tél pour économiser 3 centimes, as-tu vérifié que ton compteur ne surestime pas ta conso de 600% ?Non, parce que...(Source : https://t.co/kjpxtNoc2A )… https://t.co/WTgkpaN88D"

Mhhh... Effectivement ça se tient : les ampoules led on un profil électrique (leur "signature") très différente des ampoules classiques.

Donc même si la lampe LED ne consomme presque rien, les compteurs dit "intelligent" détectent la LED comme un appareil haute puissance (me demandez pas lequel) et sur/sous-estiment la consommation du foyer (jusqu'à +600 %).

Je ferais un article sur ça un jour, mais les ampoules LED sont parfois également réglables.

Or, quiconque a déjà joué avec ça, sait qu'une LED est avant tout une diode (le "D" de "LED") : il fonctionne donc à une tension donnée : en dessous, elle bloque, au dessus, elle brûle (essayez de mettre une LED en surtension : 3 ou 6 V au lieu de 1,5 par exemple). C'est pour ça qu'on met toujours une résistance en série avec une diode : l'excès de tension appliqué au circuit est "absorbée" par la résistance et non la diode.

Autant une lampe à filament brille proportionnellement à la tension qu'on lui applique (fortement avec des piles neuves, faiblement avec des piles presques vides) et on peut donc contrôler la luminosité simplement avec une résistance variable en série, autant une LED ne fonctionne pas comme ça. La résistance variable ne marchera pas avec la LED: la lumière ne variera pas, et elle sera simplement coupée à un moment donné quand on fait tourner le bouton de la résistance variable.

Les LED ajustables, elles utilisent en réalité le rapport cyclique sur le signal alternatif : quand on met le variateur sur 10 %, la LED est allumée 10 % du temps et éteinte 90 % du temps. Sauf que comme ça se produit à 50 Hz, le clignotement est imperceptible et on ne voit qu'un signal lumineux à 10 % de sa puissance.

Pour le dire simplement, la LED est à 100 % de puissance durant seulement 10 % du temps, là où le filament serait à 10 % de puissance durant 100 % du temps.

Bref, même si les deux produisent de la lumière, leur fonctionnement est très différent.

https://www.twitter.com/petaramesh/status/1112409558776008704