#17912

Use lazysizes to lazyload images  |  web.dev - Le Hollandais Volant

Si vous voulez d’autres codes JS ultra-simples, checkez mon codepen :

Un générateur de sommaire (1 ko)
https://codepen.io/lehollandaisvolant/pen/BWpKRG

Un slider d’images (470 octets)
https://codepen.io/lehollandaisvolant/pen/PQEKWP

Un code pour détecter le sens du scroll et l’afficher (475 octets) :
https://codepen.io/lehollandaisvolant/pen/ryrrGx

Le reste c’est du CSS, dans la même veine (super léger).

https://lehollandaisvolant.net/?mode=links&id=20181113162019

#17911

Use lazysizes to lazyload images  |  web.dev

Un script de 6.62 ko minifié pour faire du lazyload sur des images.
Et Google recommande ça.

Are you fucking kidding me ? AYFKM ?

Vous pariez que je peux le faire en moins de 1 ko non-minifié ?

ÉDIT :
@Google
@Microsoft
@Vivaldi
@Opera
@Mozilla : À quand un attribut « lazyload="" » automatiquement implémenté dans les navigateurs ? Ou au moins dans vos paramètres de navigateur ?

(~Je reviens~)

ÉDIT :
Voilà.

531 octets.
CINQ CENT TRENTE-ET-UN OCTETS.

Chez moi :
https://lehollandaisvolant.net/tout/examples/lazy-lazyload/ pour la version simple (531 o)
https://lehollandaisvolant.net/tout/examples/lazy-lazyload/lazy-lazyload_optim.html pour une version optimisée pour le CPU (803 o)

Et je l’ai aussi mis sur CodePen
https://codepen.io/lehollandaisvolant/pen/RqKYKp

Ça marche sur Firefox, Chrome, Vivaldi, Edge et IE11.

Enjoy.

Maintenant allez bien vous faire foutre avec vos libs à la con de 6.62 ko.

(PS : on me signale que la version "normale" non minifiée du code initial fait 17 ko *facepalm*)

https://web.dev/fast/use-lazysizes-to-lazyload-images

#17910

Un carnet pour noter ses mots de passe. Une idée de cadeau de Noël ? — Pascal MARTIN : développement Web & PHP

J’avoue, de tous les moyens de stockage de mots de passe, le carnet en papier est peut-être celui qui est le plus solide.

Un stockage dans le navigateur ? Laisse tomber : si c’est Chrome (et pas seulement), les mots de passes sont envoyés en ligne et à la merci du prochain hack de Google.

Un stockage dans une extension de navigateur ? Même chose, mais chez l’éditeur, ou alors il suffit que l’éditeur soit hacké et l’extension se met soudainement à tout envoyer chez un pirate.

Un stockage sur un fichier ou un gestionnaire de notes ? Il suffit d’un virus pas trop con et c’est mort aussi.

Oh et une méthode chiffrée parmi les idées ci-dessus ne me semble pas non plus plus sécurisé. À un moment donnée, un gestionnaire de mot de passe doit avoir accès au mot de passe en clair. C’est obligé. Et un virus / hacker peut très bien se réveiller à ce moment là.

Si vous devez stocker vos mots de passe parce que vous n’arrivez pas à les retenir de tête, le papier me semble également le plus sécurisé.

Évidemment, il ne faut que vous ayez une bibliothèque vide avec un seul calepin estampillé « MeS MoTs De PaSseS ». Un peu de discrétion est évidemment nécessaire (un carnet « ce carnet ne contient pas tous mes mots de passes » est donc beaucoup mieux #patapé #jerigole).

Quant à tout retenir de tête… soit vous êtes un surhumain avec une mémoire très forte (ce qui n’est pas impossible), soit vous avez un algo top secret de tête… et le point faible se trouve là.

Mais autrement, je rejoins l’article là : un carnet n’est peut-être pas forcément une mauvaise idée.

À la limite on pourrait offusquer un peu ça, en y mettant des numéros, comme par exemple 111.23.56.143.555… correspondant aux numéros de pages dans un bouquin particulier, duquel l’on prendrait les premières lettres pour reformer le mot de passe : mais là encore, ça ralentirait seulement un cambrioleur ou les autorités, mais vous également…

https://blog.pascal-martin.fr/post/un-carnet-pour-noter-ses-mots-de-passe-une-idee-de-cadeau-de-noel.html

#17909

Ça se passe là haut...: Un blazar à l'origine de neutrinos et de rayons gamma ultra-énergétiques

10^20 électron-volt c’est environ autant d’énergie qu’une balle de tennis frappée par un bon joueur.

… sauf que la balle de tennis a de l’ordre d’un millions de milliards de milliards de particules, alors qu’ici on parle de cette énergie dans une seule particule.

… dit autrement, si on change d’échelle, c’est comme si on avait une balle de tennis avec l’énergie cinétique de la Lune (imaginez une balle de tennis aller tellement vite que son impact avec le sol serait la même si la Lune s’écrasait sur Terre, détruisant au passage toute notre planète).

Ces particules (dont la « oh my god particle » fait partie) sont d’origine inconnue, mais cet article présente le résultat de recherches qui semble avoir trouvé une piste : des particules accélérés autour de trous noirs, à tel point que leurs collisions produit des neutrinos à ultra-haute énergie.

Ce qui est étonnant, c’est que je découvre cet article aujourd’hui dans mes flux RSS, alors qu’il y a deux jours j’ai écrit tout un paragraphe pour un prochain article sur CS : « les objets les plus étranges de l’univers », où je parle de ces zetta-particules et de plein d’autres choses qui m’ont moi-même décoiffés.

http://www.ca-se-passe-la-haut.fr/2018/11/un-blazar-lorigine-de-neutrinos-et-de.html