#17582

1938 : on fracassait les vitrines des magasins Juifs. 2018 : on fracasse les ...

Si on regarde le résultat, c’est le même effectivement.

Utiliser la violence et la peur envers ceux qui n’adhèrent pas à une idéologie qu’on croit meilleure que toutes les autres…

Déjà c’est assez mauvais si on veut faire adhérer des gens à cette idéologie (just saying). Et puis généralement on appelle ça une dictature (pour le fait d’imposer aux autres ses idées sous la pression de violences) ou du terrorisme (pour utiliser la peur comme moyen de conversion).

Oh et bien-sûr, ça partirait d’une cause « noble », comme toujours…

https://plus.google.com/+FredericBezies/posts/eivHjkEqFKT