#17508

Assassination Classroom — Wikipédia

Je viens de revoir cet animé. J’en suis toujours autant ému.

J’en ai déjà parlé pour les leçons de vie, mais voici une autre réflexion, qu’on peut retrouver ailleurs aussi, et qui n’est pas une surprise, mais qu’il faut toujours se rappeler et garder en tête.

(spoiler)

Il est intéressant de noter que l’histoire dans son ensemble se présente comme une seule année année scolaire, commençant par les présentations d’un prof et terminant sur son assassinat par ses propres élèves à sa demande (d’où le titre).

Au cours de l’année, le prof et les élèves finissent par se rapprocher et à créer des liens très forts.
Mais on apprends que le prof (modifié génétiquement) doit être tuée par ses élèves : autrement son état moléculaire devient instable et il risque de détruire la Terre.

Au delà de ce point scénaristique, on voit, bien que ce ne soit pas dit directement, que les moments que l’on passe avec les gens qu’on apprécies sont justement appréciables car ils ne durent pas. Une fois l’année terminée, le professeur sera tué et la classe 3E ne sera plus.

Il faut profiter de chaque instant dans la vie, car la vie est limitée et le temps compté.

C’est ça qui donne sa valeur au temps. Serions nous heureux si nous pouvions vivre indéfiniment ? Je ne pense pas… On profite de la vie, des moments qu’on passe, des ressources dont on dispose et des personnes qu’on aime justement parce qu’elles ont une fin, une limite et sont rares.

C’est la finitude qui donne leur valeur aux choses. Pas leur infinitude.

Avoir une infinité de ressources (que ce soit de l’argent ou pas) peut sembler pratique et simplifie sûrement beaucoup de choses, c’est sûr, mais sûr que ça rende heureux. On n’est pas satisfait de quelque chose que l’on obtient sans effort et sans rien faire. Une bonne partie de la satisfaction provient de la quête pour l’obtenir.

#philo

https://fr.wikipedia.org/wiki/Assassination_Classroom