#17417

Marcel Freinbichler sur Twitter : "Because of #GDPR, USA Today decided to run a separate version of their website for EU users, which has all the tracking scripts and ads removed. The site seemed very fast, so I did a performance audit. How fast the internet could be without all the junk! 🙄 5.2MB → 500KB… https://t.co/PsB77zjB4B"

Ce foutage de gueule quand-même : un site, USA Today, pour respecter la GDPR, ont fait un site jumeau sans aucun tracker. ZÉRO scripts au lieu de 124 ! Le poids est passé de 5 Mo à 500 ko.

Comme il dit, voilà comment pourrait être le web aujourd’hui, si tous les sites respectaient les utilisateurs.

(PS : on m’a fait la remarque : oui, j’ai remis des boutons Twitter/FB/G+ sur mes articles (vous me les avez demandé et après concertation sur Twitter, j’ai appris que ces boutons manquaient). Le truc c’est que ce sont de simples liens sur une image : aucun script, aucune requête, aucun fichier externe n’est appelé par ce site.)

https://twitter.com/fr3ino/status/1000166112615714816

#17416

Note: yahoo weather

Yahoo Weather une référence dans le domaine de la météo. Une très grande partie des applications météo prennent leur informations chez eux.

Par contre j’ai remarqué que la pression atmosphérique qu’ils renvoient est la pression locale absolue.
Alors que les autres services de météo, y compris les prévisions de météo-france, donnent des pressions rapportées au niveau de la mer (pression relative).

En gros, les fameux « 1 015 hPa » (équivalentes aux 1 015 mbar, ou à 760 mmHg) affichés à la TV ne correspondent à la pression réelle chez vous que si vous êtes au niveau de la mer.

Ainsi, chez moi à ~200 m d’altitude, j’ai 983 hPa sur Yahoo-Weather et sur mon baromètre, mais météo-france dit 1 015 hPa. Il fait donc beau temps quand-même.
Alors que si météo-france affiche 980 hPa, c’est vraiment un temps de merde qui s’annonce (ouragan de classe 1).

C’est bon à savoir, pour Yahoo Weather.

https://lehollandaisvolant.net/?mode=links&id=20180527124701

#17415

franceinfo sur Twitter : "Les députés interdisent l'emploi du terme "gratuit" dans les promotions alimentaireshttps://t.co/DaacCdl22v"

Entre ça et la chocolatine, je suis content de voir que nos députés s'occupent des vrais problèmes de la #NationFrançaise.

Oh, et comme visiblement c'est pas clair, le « nation français » c'est un terme de Macron, qu'il utilisait pour parler de son fantasme français. Ce qui, pour moi, ne reflète pas du tout la France et ceux qui y vivent et payent des impôts : la vraie France, pas les milliardaires de chez luxleaks et Panama papers qui payent pas d'impôts et ne participent donc pas à maintenir la société en état.

https://twitter.com/franceinfo/status/1000329196462198784