#17005

image - 750x1334px

Non mais au-lait quoi ?!

Pour avoir un chocolat au lait sans grumeaux, il faut prendre cacao 100% poudre de cacao (le Van Houten 100% cacao en poudre est parfait pour ça, et c’est l’un des rares qui soit 100 % cacao).

Dans une tasse, il faut mélanger 1 cuillère à café de cacao en poudre avec une ou deux cuillères à café de sucre en poudre.

Il faut bien mélanger. Ensuite, ajouter un fond d’eau froide et bien mélanger, jusqu’à obtenir une pâte lisse sans grumeaux.

Ensuite, pour un chocolat chaud, il faut faire chauffer du lait en remuant sans s’arrêter, sinon on peut utiliser du lait froid.

Ensuite, il s’agit de compléter la tasse avec le lait : remplir la tasse à environ 1/4 de lait et mélanger la pâte de cacao avec le lait pour diluer la pâte.
Compléter ensuite à 50% environ et mélangez, toujours afin diluer progressivement sans en mettre partout.

Enfin, remplir le reste de la tasse, remuez et c’est bon.

Le grumeaux viennent du fait d’ajouter du lait à la poudre : c’est ça qui fait des grumeaux car le lait fait des bulles et les la poudre se retrouve coincée dedans.
Quand on prend de l’eau ça ne fait pas de grumeaux. Ensuite, on complète avec du lait tout en remuant.

~

(autrement, si vous voulez utiliser du chocolat en tablette, ça marche aussi mais c’est plus difficile et il faut prendre du chocolat le plus noir possible : plsu la teneur en cacao est forte, plus celle en graisse est faible, or la graisse est insoluble dans l’eau, et donc le lait. Plus le chocolat sera noir, plus il sera facile à dissoudre.)

https://scontent.fprg2-1.fna.fbcdn.net/v/t35.0-12/24169620_1953905414626774_1431242509_o.jpg?oh=08732d5f97505d745ea38b600d1b91e7&oe=5A1F65C4

#17003

Pokémon Go : les dresseurs qui jouent au volant coûtent (très) cher - Pop culture - Numerama

Selon les estimations des auteurs, cette pratique aurait coûté entre 5,2 et 25,5 millions de dollars aux pouvoirs publics pour ce comté spécifique et sur un espace temps de moins de 150 jours.
En extrapolant à l’ensemble des États-Unis, on arriverait à une facture chiffrée entre 2 et 7,3 milliards de dollars.

Ne vous en faites pas, les sociétés de pompes funèbres y trouvent leur compte. Les cliniques, médecins et les entreprises de dépannage également. Cet argent n’est pas perdu pour tout le monde.

Pokémon Go reste bon pour l’économie locale et c’est le contribuable que paye. Continuez comme ça : c’est Darwin qui en sera reconnaissant, héhé.

http://www.numerama.com/pop-culture/309839-pokemon-go-les-dresseurs-qui-jouent-au-volant-coutent-tres-cher.html