Ile-de-France: une subvention de 2 euros par trajet pour inciter au covoiturage

#16777

Je ne sais plus qui disait ça, mais il est étonnant que l’on continue de subventionner ceux qui font des efforts pour réduire l’utilisation de la voiture ou pour acheter une voiture plus propre, mais absolument rien pour ceux qui organisent leur vie de façon à pouvoir s’en passer totalement.

Genre moi, entre le taf et la maison, je fais tout en vélo et j’ai pas droit à un seul centime. Si j’avais été à Paris, ça aurait été pareil. Par contre (toujours si j’avais été à Paris), si j’avais pris ma voiture et un collègue en passager, j’aurais eu 2 €, tout en polluant plus et en contribuant aux bouchons. #logique #merciPSA #merciRenault #merciTotal

Une mesure efficace aurait été de prélever 2 € à l’entreprise pour chaque trajet effectué en voiture. Là, je pense qu’on aurait vu les employeurs subventionner directement ceux qui viennent à la force de leur jambes.

J’allais dire qu’on pourrait aussi faire payer les automobilistes, mais c’est déjà inclus dans les taxes sur le prix de l’essence. Faut croire que le confort de prendre 15 m2 de place lors d’un trajet de 800 m est plus intéressant que se retrouver avec du fric dans la poche… Oui, après tout on travail pour le confort, pas pour gagner de l’argent, donc ça se tient. #ohWait

PS : avant qu’on me retombe dessus : non je ne croisade pas contre la voiture, je dis juste que dans une très bonne partie des cas, c’est totalement débile de prendre une voiture de 5 places pour être seul dedans. En particulier à Paris, où tu as quand-même une station de métro/bus par rue. Donc l’argument du « ouais mais si je dois rentrer en urgence, je suis content d’avoir ma voiture » ne tient pas trop (elle tient à la campagne, j’en conviens, mais là encore : les économies faites sur l’essence tout au long de l’année sont sûrement *largement* plus importantes que le prix d’un taxi à payer 1 fois en 5 ans où il arrive effectivement une urgence qui te force à rentrer chez toi immédiatement ; et quand on y pense, c’est bien une question d’économies dont il est question partout en dehors de Paris).

http://auto.bfmtv.com/actualite/ile-de-france-une-subvention-de-2-euros-par-trajet-pour-inciter-au-covoiturage-1258685.html