#16683

These Concrete Gravity Trains May Solve the Energy Storage Problem

Pas mal non plus, pour stocker le surplus d’électricité. C’est le même principe que les centrales qui pompent de l’eau derrière un barrage, sauf que là, le surplus d’électricité, plutôt que d’être jeté, sert à monter des trains de 300 tonnes sur quelques kilomètres en montée. Durant la nuit, plutôt que d’allumer une centrale, on fait redescendre le train pour produire de l’électricité.

Tout est une question d’énergie potentielle de gravité.
Chaque train délivre jusqu’à 50 MW durant 8 heures, ce qui est quand même assez conséquent.

Un truc pratique avec ces méthodes de stocker de l’énergie (les batteries, l’essence, les barrages ont le même avantage) c’est que la puissance produite en sortie est très stable, bien plus stable que la source initiale (solaire, nucléaire, vent).

D’ailleurs, beaucoup de centrales ont d’énormes roues à inertie juste en sortie des générateurs : si la turbine inutile tourne à pleine puissance durant 1h, s’arrête 10 secondes, puis reprend normalement, la roue à inertie, vu qu’elle est lancée, ne verra absolument pas passer l’arrêt de 10 secondes, et les clients non plus.

Ce système est également utilisé dans certains bus (gyrobus) et dans les trains (l’énergie dissipée lors du freinage est parfois récupérée grâce à des freins magnétiques à induction, qui renvoient ensuite l’électricité dans le réseau (ou le stockent à bord).

http://interestingengineering.com/concrete-gravity-trains-may-solve-energy-storage-problem/