#16379

Physicists create fluid with 'negative mass' - UPI.com

Comme pour l’épisode de la température absolue négative, c’est juste une question de formulation (y compris mathématique).

Ce que dit l’article ici, c’est juste que le comportement (manifestement quantique) du produit qu’ils ont fait peut s’expliquer avec l’ajout d’un signe « − » dans une équation de physique classique.

Il n’a s’agit pas (encore?) d’une matière qui serait repoussée par la gravitation, ou qui afficherait une masse négative sur une balance.

Je peux faire la même chose en disant qu’un glaçon c’est de la chaleur négative. La chaleur c’est de l’énergie : ça n’est jamais négatif. C’est un transfert d’énergie (et/ou de chaleur) qui peur l’être. Je joue sur les mots, oui, mais c’est précisément ce que fait l’article ici aussi.

(l’ensemble des travaux n’en reste pas moins intéressant, ceci dit)

ÉDIT
En fait il faut ici distinguer les deux sortes de masses, la masse inerte et la masse grave (la différence est expliquée là).
Ces deux définitions de la masse sont décorrélées, mais en pratique la nature les confond.

Ici on parle de la masse inerte : régie par les forces, l’accélération, la vitesse, etc.
C’est cette masse là qui a un comportement « négatif ».

La masse grave n’est, a priori, pas touchée (l’article n’en parle pas en tout cas). Sinon on aurait effectivement un masse qui serait repoussée par la gravitation.
Comme il existe deux signes pour la charge électrique, on aurait alors eu deux signes pour la masse, dont une subissant une répulsion gravitationnels.

http://www.upi.com/Science_News/2017/04/17/Physicists-create-fluid-with-negative-mass/9381492444496/

#16378

GIF montrant la déformation des lignes de l’espace temps sous lgeffet d’une masse en mouvement - image - 500x500px

À noter que les lignes que l’on voit déformées ici (en vert) restent des lignes droites.
C’est comme sur la route : « aller tout droit », même sur une route avec quelques virages, reste « aller tout droit »

La lumière suit ces lignes : pour elle, ces lignes restent droites quoi qu’il arrive.

De loin, nous voyons la lumière courbée, sous l’effet de la gravitation. Quand la masse d’un objet est suffisante, ces droites sont déformées de telle sorte qu’elles pointent directement dans l’astre et la lumière y plonge sans pouvoir en ressortir.
Un tel astre, d’où ne sort aucune lumière, c’est un trou noir.

Sinon, la déformation périodique de l’espace-temps se propage, comme une vague sur un étang, en émanant de façon radiale de la zone déformée.
Cette déformation qui se propage à cause du mouvement d’un astre, c’est ce qu’on appelle une onde gravitationnelle.

http://49.media.tumblr.com/659da12fac7582bf5c47f4efbb2152d9/tumblr_o5ee0gLt591s5nl47o1_500.gif

#16377

This Phishing Attack is Almost Impossible to Detect On Chrome, Firefox and Opera

https://www.аррӏе.com/

owiiiiiii, vive l’unicode dans les URL [bis] !
On notera que le petit cadenas est bien présent, preuve s’il en fallait une que sa présence seule n’est pas suffisante).

Voir aussi ce cas là, avec Google.com : https://lehollandaisvolant.net/?id=20161122173444

(Oui parce que pardon d’être un humain et de confondre deux lettres au visuel identique, qui plus est sur un écran minuscule. Je maintiens qu’on n’a que je n’ai pas fini de rigoler.)

http://thehackernews.com/2017/04/unicode-Punycode-phishing-attack.html

#16375

Google Earth

Google Earth dans le navigateur.

Mais ça ne marche que dans Chrome, bien-sûr (ce qui n’est donc pas plus intéressant qu’une application dédiée)…

https://earth.google.com/web/