#16008

Cerises, brocoli, protéines, propagande | Le bonheur est possible

J’avais déjà parlé de l’image sur le brocolis, et du fait qu’il faudra autre chose que des tromperies pour partager des idées.

J’y reviens ici avec un autre parallèle dans le même style d’absurdité.
Prenons le sel. Le sel est indispensable à la vie (le sodium sert aux transmissions nerveuses et le chlorure pour faire des suc gastriques, entre autres).
Du sel pur, c’est 100 g de sel pour 100 g de sel. Du brocoli, c’est 0,06 grammes de sel par 100 de brocolis.

Conclusion foireuse : les brocolis ça pu, bouffez du sel.

Et je vous laisse faire la même chose avec les lipides et les glucides, qui, contrairement à ce que dit la TV ne sont pas des poisons, mais essentiels à la vie et indispensables à un bonne santé (à des doses convenables, bien entendu).

(Pour le reste, bah chacun est libre de choisir le mode de vie qu’il souhaite, tant qu’il en tire les conséquences qui lui incombent…)

https://lebonheurestpossible.net/divers/cherry-picking/

#16005

Google fait-il perdre la mémoire ? - [Parlons peu parlons Science]

En même temps, depuis l’invention de l’écriture, le progrès technique et technologie a explosé.

On est resté 30 000 ans dans des caves ou des huttes à s’amuser avec du feu, et depuis l’écriture (période où débute l’histoire, par opposition à la pré-histoire) on fabrique des pyramides, on se met à calculer, à commercer, à créer des langages, les math, des métaux, des outils, des armes…

Vu qu’on n’a plus besoin de mobiliser son cerveau pour tout retenir, on le mobilise pour calculer, réfléchir, inventer et être créatif.

Du coup je ne suis pas sûr qu’une fonction de mémoire soit encore pertinente à notre époque. Google ou un bouquin, c’est la même chose : une extension de notre mémoire.

(façon de dire aussi : l’école en est resté à la préhistoire, en testant notre mémoire plutôt que le reste… *paf*)

http://www.parlonspeuparlonscience.com/spip.php?article322

#16004

image - 663x372px

Ça s’appelle le sport. Ça supprime les barrières idéologiques, politiques, économiques, qui laissent place à une passion commune entre les hommes et les femmes au delà de leur origines.

Ou alors c’est juste une autre façon de rendre compte des conflits politico-religieux, destinés à une poignée de bourgeois ayant eu la chance de pouvoir faire ce qu’ils voulaient de leur vie, pour le plaisir du reste de la caste des gens fortunés de ce monde.

https://lh3.googleusercontent.com/-_Fjr3ubPGQE/V66bUbAYFeI/AAAAAAABf6A/c8ut9oPJHJ4EkyjgnQhdfbUAWBgzm-JZg/w663-h372/2016%2B-%2B1

#16002

Limiter le chiffrement - Oui, et alors ?

Oui, c'est une question politique.

Après si comme il dit, ils foncent quand-même quand on leur dit non [interdire le chiffrement ne changera rien], s'ils veulent paraître occupé à résoudre les problèmes pour justifier leur poste auprès du public, ou s'ils font ça par simple intérêt personnel... Ce n'est pas de l'incompétence technique, mais de l'incompétence en démocratie :p.

ÉDIT : Je suis plutôt de cet analyse ici : https://n.survol.fr/n/commentaire-limiter-le-chiffrement qui explique bien plus simplement beaucoup plus de choses.
Ils sont déjà déconnectés du monde, et ils s’en fichent déjà du monde. La seule chose qui les motive, c’est leur carrière et leur image (vu que pour le moment c’est quand même nous qui votons pour eux).

Bref, ne pas savoir écouter les conseilles, ne pas savoir être là pour le peuple et à son service, ça résume se résume bien en « incompétence en démocratie ».

http://edgard.fdn.fr/blog/index.php?post/2016/08/12/Limiter-le-chiffrement