#14776

Pourquoi voyons nous nos veines bleues ? - Couleur-Science

Une question qui me trottait dans la tête depuis un moment.

J’avoue que chercher à y répondre m’a permis de me détromper aussi : c’est bien le cerveau qui est responsable de la perception bleue.
En revanche le fait qu’on aperçoit les veines non-rouges (alors que le sang est rouge) est bien un truc d’optique.
http://couleur-science.eu/?d=2016/03/16/17/58/18-pourquoi-voyons-nous-nos-veines-bleues

#14775

CJUE : pour l’avocat général, contraindre à sécuriser un hotspot Wi-Fi est illégal - Next INpact

« “l’éventuelle généralisation de l’obligation de sécuriser les réseaux Wi-Fi, en tant que méthode de protection du droit d’auteur sur Internet, serait susceptible d’entraîner un désavantage pour la société dans son ensemble qui risquerait de dépasser son bénéfice potentiel pour les titulaires de ces droits”. Là encore, la France ne s’est pas posée toutes ces questions métaphysiques. »

M’enfin je dirais même plus : le Copyreich dans sa structure actuelle est clairement nuisible à la société dans son ensemble.

Pour info, le droit d’auteur sert à l’origine à protéger l’auteur contre le publieur, pas protéger le publieur contre le client : http://lehollandaisvolant.net/?d=2012/02/10/16/45/42-le-droit-dauteur-nest-pas-le-probleme


Or aujourd’hui, le publieur (major, etc…) confisque les droits des auteurs et emmerdent les clients.
Au final, tout le monde est emmerdé : l’auteur, qui n’est alors qu’un employé sous contrat de la maison de disque, le client final et les autres créateurs : parodier ou reprendre une œuvre est impossible. Ce dernier point peut être résumé en 5 mots : le Copyreich tue la création.
https://www.nextinpact.com/news/99087-cjue-pour-l-avocat-general-contraindre-a-securiser-hotspot-wi-fi-est-illegal.htm

#14774

Vous avez dit rachat ?

Des éclaircissements apportés par @CaptainTrain.


À retenir : CaptainTrain reste une filiale Française, avec ses taxes et impôts payées en France. Si c’est le point qui fait défaut à certains, je ne vois pas ce qu’il manque. Après que les bénéfices soient investis ailleurs dans le monde, ça ne regarde personne : quand vous achetez un pain au boulanger, vous vous en foutez qu’il dépense son argent durant ses vacances en Italie ou au Maroc, que je sache…

Autre info intéressante que j’ai appris : Voyages-Sncf est lui aussi 100% français concernant le train (les parties pour le vol/hôtels ne le sont pas forcément).

Perso ça ne va pas vraiment me faire changer mes habitudes de train. Tout ce que j’espère c’est que la facilité d’achat d’un billet ne soit pas changée. C’est principalement ce point qui fait que j’ai laissé tomber Voyages-Sncf, qui était un site impossible et bordélique.
https://blog.captaintrain.com/11196-vous-avez-dit-rachat

#14773

21 photos qui vont vous rappeler l’école primaire

… et les pogs (The Mask), les cartes Pokémon (les grands en carton, avec les brillantes), le ballon de foot tout déchiré (voir celui en mousse avec des trous dedans), le bac à sable (interdit à cause du chat qui chiait dedans), les petits tracteurs à la récré (dans un sac plastique « Stoc »), les bouquins "chair de poule", les pantoufles en classe, les cartables carrés avec un goûter dedans, les gommes rose/bleue (le côté bleu est toujours un mystère pour la science), les cartes de car rose (ou verte) fluo…

#nostalgie
http://www.buzzfeed.com/bullo/images-decole-primaire-qui-vont-vous-rendre-nostalgiques#.eb0M8no6ya

#14772

Les boutiques de jeu vidéo en crise : "Nous passons pour des cons et des voleurs"

Je veux bien croire ça :

« Lorsqu'un jeu est vendu 50 euros TTC, ou moins, sur Amazon, nous le payons 50-52 euros HT, ce qui fait un prix TTC de plus de 60 euros. Et comme je pratique une remise de 8% sur les jeux ayant été réservés, cela fait un prix de vente de 64,40 euros. Je ne gagne même pas 5 euros sur un jeu et je me fais traiter de voleur ! »

Mais en tant que client, pas forcément très riche, voire pour qui un jeu vidéo "grand titre" par an représente un luxe, je fais quoi ?

La concurrence n’est pas forcément déloyale : elle est dure. À côté t’as aussi des plates-formes comme Steam qui court-circuitent tout ça : plus de CD, plus de frais de ports, plus à sortir, juste à cliquer et à jouer. C’est comme pour le livre et le CD : l’évolution logique d’un monde se tournant vers le cloud et les contenus téléchargeables.

L’un des avantages que je vois en revanche aux boutiques de jeu vidéo c’est, comme il disent également dans l’article, le rétro-gaming. Mais là aussi, Steam, GOG proposent de vieux titres. Même Nintendo propose les vieux pokémon en dématérialisé sur la 3DS. Et on commence à trouver des émulateurs en HTML5, maintenant. Je ne serais pas surpris qu’il vienne bientôt une plate-forme en ligne pour jouer à tous les jeux NES, Atari ou N64 dans le navigateur, y compris sur tablette ou smartphone (ça existe peut-être déjà, je n’ai pas cherché).

Il reste quoi pour les boutiques ? Les collectionneurs et les musées. Ça ne fait effectivement pas grand monde.

Mais réparer une console de 1985 dont un condensateur a pété, ou une cartouche NES qui refuse de fonctionner, ce n’est pas donné à tout le monde, il faut avoir des compétences, du savoir-faire et du matériel. Et certains sont prêt à payer pour faire réparer la console qu’ils avaient il y a 20~30 ans.

Il n’y a pas de voleurs, pas de coupable, c’est l’évolution de la société, c’est tout, avec des gens contents et d’autres moins. Je ne vois pas quoi dire de plus…
http://www.gameblog.fr/dossier_959_les-boutiques-de-jeu-video-en-crise-nous-passons-pour-des-co

#14771

Note : astuce très simple pour les perfs d’un ordi portable

En référence à l’article de Seb : http://sebsauvage.net/paste/?1a46581c7e3262a0#d9CsqqmNpZ8+6PiSbd3/L5i/CMlqlG1TEoEy5q4oVjs=
Et en réponse à un email de Pierre.

Le composant le plus lent des PC est sans conteste le disque dur. Peu importe les gigas de Ram qu’on ajoute ou la carte graphique qu’on met, si le disque dur est lent, le système se lancera lentement et les logiciels aussi. Il suffit d’avoir un jeu avec pas mal de fichiers à lire sur le disque et même le jeu sera lent.

Passer d’un HDD à 5400 rpm à un HDD à 7200 rpm fait déjà pas mal de différences, mais les disques durs 7200 rpm sont chers, même pour un disque à "seulement" 500 ou 750 Go (on trouve des disques durs 5400 rpm à 1 To qui sont moins chers).

Mais on peut faire beaucoup mieux : utiliser un mini-SSD, si l’ordinateur a un emplacement dédié. Il faut un emplacement mSATA ou M.2 (deux slot différents, mais pouvant chacun accepter un mini-SSD, soit un mSata, soit un M.2).
Celui là a un port M.2 : http://www.ldlc.com/fiche/PB00204597.html


Mon ordinateur a un emplacement mSata et j’y ait mis un petit SSD de 32 Go. J’y ai mis ma partition système ("/"). Mes fichiers ("/home") sont sur un HDD de 750 Go séparé.
Ceci permet d’avoir les performances d’un SSD pour un prix bas (on trouve des mSata SSD de 32 Go à 30 € — les M.2 sont un peu plus chers, mais je n’ai pas cherché partout).

Je peux vous dire que ça dépote : les performances disque n’ont rien avoir : le système démarre en 5 secondes, les applications lourdes (Gimp, LibreOffice) démarrent également très rapidement (~1 secondes).


Le système de LinuxMint, avec des logiciels comme LibreOffice, Gimp, Celestia, des tonnes de thèmes/icônes, toute la suite LAMP et bien d’autres tiennent très largement sur 32 Go (qui est rempli à seulement 30%).

J’ai par ailleurs monté ma partition /tmp en RAM et j’ai mis les dossiers /var sur le HDD (éviter d’user le SSD, vu que c’est dans /var que sont tous les logs, écris à longueur de journée).

Ça fait un joli bordel, mais l’ensemble est extrêmement rapide et pour pas cher, beaucoup moins en tout cas que le coût d’un gros disque SSD.
http://lehollandaisvolant.net/?mode=links&id=20160316165438