#14137

Self Efficacy - YouTube

C’est très censé ce qu’il dit, surtout à la fin sur le terrorisme.

Du coup, je me demande s’il ne faut pas faire autant de couverture médiatique et sociale quand la police démantèle une action terroriste que quand un terroriste réussi un coup. Or ça aujourd’hui ce n’est clairement pas le cas et la raison est très simple : couvrir l’histoire d’une cellule anti-terroriste qui vient d’éviter une explosion ça ne rapporte pas autant d’audience et autant d’argent. On en revient toujours au même.

Malheureusement, les états qui aujourd’hui font une grande publicité à chaque fois que la police arrête un terroriste sont toutes des dictatures : Iran, Corée, Chine… où les gens sont fusillés ou pendus publiquement. Clairement pas la solution la plus éthique contre le terrorisme (ça reviendrait à faire comme eux), mais c’est clair aussi que ça a son impact.

Je pense que la médiatisation des procès anti-terroristes serait une voie à explorer : à mon avis, plus de com venant de la police et des condamnations lourdes réduirait les crimes. Self efficacy.
https://www.youtube.com/watch?v=4hRbwJp_szQ

#14136

Can Japanese Actually Write Japanese Kanji? - YouTube

Un peu comme en français : les gens lisent des mots mais ne savent pas forcément les réécrire de façon juste (je prépare une liste d’astuce perso pour ça) : je ne parle pas des accords et de la conjugaison (qui sont des règles à appliquer simplement) mais plutôt des orthographes.

Par exemple le mot « notamment ». Y a t-il deux "t" ? deux "m" ? un "a" ou un "e" ? Pour lui, je raisonne par mémoire visuelle : quelle écriture est celle qui me parle le plus.

Pour d’autres, genre "enveloppe" (deux "p" ou deux "l" ?), je raisonne grâce au second "e" du mot. C’est le son "e" et pas "è" ou "é", donc il est suivi par une seule consonne, donc un seul "l" (et du coup il y a deux "p"). Même raisonnement pour "appeler". Il n’y a que si le premier "e" fait un "è" qu’on met deux "l" (« j’appelle la police ») ou que le "l" est final (« j’ai reçu un appel »).

On a moins ce problème avec l’ordi et les vérifications orthographiques, mais essayez de taper un texte en l’ayant désactivé : c’est pas aussi simple parfois.

(sinon, niveau Kanji, je suis passé au niveau L2 : je connais les 200 kanji dont le sens est le plus simple (pas forcément le tracé) et qui sont appris en premier aux enfants — mais j’avoue que les petits furiganas sont bien pratique !)
https://www.youtube.com/watch?v=sJNxPRBvRQg

#14135

Why December Has The Longest Days - YouTube

:O

En décembre, les jours durent ~30 secondes de plus qu’en été.
30 secondes en plus des 86 400, je parle.

La première raison (due à la loi de Kepler et la différence entre les définitions du jour solaire par rapport au jour sidéral), je l’aurais deviné, mais les autres sont bien moins évidentes.

Voir aussi cet article d’il y a 3 ans : http://lehollandaisvolant.net/?d=2011/11/17/21/59/23-la-terre-tourne-dans-tous-les-sens
https://www.youtube.com/watch?v=nZMMuv0Ltyo

#14134

Cette étude remet totalement en cause l’efficacité du gel antibactérien et démontre qu’il est nocif pour votre peau | SooCurious - Le Hollandais Volant

Il y a 3 mois je disais (lien) que l’usage des solutions hydroalcooliques n’était à mon avis pas la meilleure des choses car elles ne tuent que 99,99% des bactéries, laissant le champ libre aux 0,01% restante qui sont, par leur survie, les plus résistantes et donc finalement intuables.

En fait ce n’est vrai que pour les solutions basées sur des antibiotiques. Pour les solutions basées sur des produits comme l’alcool ou le chlore, ça n’est plus vrai. Ces solutions attaquent les bactéries au niveau chimique (là où un antibiotique les attaque au niveau biologique seulement). Il est donc impossible (au moins très difficile et quasi-impossible) pour une bactérie de développer une résistance durable à l’alcool. L’alcool reste donc de choix pour désinfecter sans cibler un pathogène plutôt qu’un autre..

Jean (un lecteur) m’a précisé tout ça :
« L'alcool agit en fait de deux façons sur les bactéries : Dissoudre les membranes et dénaturer les protéines (menant à leur coagulation). Ces deux moyens d'actions sont tellement efficaces qu'il est difficilement envisageable qu'une bactérie réussisse à développer une résistance à celles-ci (les résistances passent en général par de nouvelles protéines de défense). »
Réf : http://ask.metafilter.com/88324/Bacteria-resistance#1300333

Il ajoute cependant :
« Et en fait, on m'a démontré (et j'ai ensuite vérifié) qu'effectivement les solution hydroalcooliques diminuent les résistances naturelles (car être au contact de bactéries nous renforce) mais que par contre ça n'a aucun effet sur la résistance des bactéries. »

Donc même si le raisonnement ne tenait pas, il n’était pas non plus totalement faux de dire que les solutions hydroalcooliques sont, au final, pas si bonnes que ça.


Ma conclusion est donc : utiliser à longueur de journée des solutions de désinfection basées sur l’alcool ou le chlore c’est efficaces (oui, ça désinfecte) mais ce n’est pas forcément un bien non plus. Ça nous empêche de constituer un bon système immunitaire. Il suffit qu’un jour on oublie de mettre de la solution pour les mains pour qu’on soit sûr de tomber malade.

Enfin, et je l’ajoute (reprenant l’argument dans l’article de SooCurious) : les solutions (quelles qu’elles soient, y compris savons, shampoings…) qu’on se met sur les mains agressent les bactéries, mais également nos mains. Prendre un bain d’éthanol ou de javel pour tuer les microbes n’est donc pas sans inconvénients non plus.
http://lehollandaisvolant.net/?id=20150923164607