#13486

I want to buy an article - Horyax News

J’adore la réponse.

J’ai parfois eu envie de faire pareil, mais j’ai jamais fait. Je devrais peut-être, un de ces jours (après y a un risque qu’ils acceptent et que j’ai à publier un article, mais bon).
http://horyax.fr/news/index.php?2015/07/31/19/54/58-i-want-to-buy-an-article

#13484

Google removes .bro file extension from project for possibly being offensive and/or misogynistic according to feminists : technology

*facepalm*

Un des commentaires :
« What next? Removing .rar because its sounds like a monster and will scare 2 year olds? »


ÉDIT : c’est d’ailleurs complètement débile vu que l’extension "sis" existe depuis des lustres et ça n’a jamais gêné personne (c’est un format de fichier de Nokia sur les vieux téléphones).

Et pas que Nokia, d’ailleurs : http://filext.com/file-extension/SIS
https://www.reddit.com/r/technology/comments/3oa2qh/google_removes_bro_file_extension_from_project/

#13483

Les objets rentrant dans l'atmosphère ne chauffent pas principalement à cause du frottement de l'air

« … mais à la compression de l’air devant. »


Ouais…
Mais la compression augmente juste les frottements entre les molécules elle-mêmes. C’est donc bien l’effet de frottement (qui n’est autre que le contact entre les molécules) qui est responsable de l’échauffement de l’ensemble.


À noter en plus que la température est directement liée à la vitesse de déplacement des molécules.
Dans l’air à 20°C, chaque atome se déplace en moyenne 1600 km/h* (oui, oui, sauf que chaque déplacement avant une collision avec un autre atome ne mesure que 10 nanomètres).

Un avion qui vole à 1600 km/h est donc heurté par des atomes dont certains vont à 1600 (vitesse de l’avion) + 1600 (vitesse de l’atome quand il va dans le sens contraire à l’avion) = 3200 km/h !
Et à cette vitesse, pas loin de Mach 1,3 (pour l’avion), l’échauffement est de l’ordre de 150°C parce qu’il est heurté par atomes volant à 3200 km/h (l’énergie cinétique des atomes est donc quadruplé, vu qu’elle est fonction du carrée de la vitesse)


Or une fusée ou une navette qui revient dans l’atmosphère, elle fait facilement du 20 000 km/h : l’échauffement est donc encore bien plus important et suffisant pour chauffer quelque chose au rouge.



* : cette vitesse dépend de la température et de la masse volumique du gaz. Or dans une pièce, la masse volumique du gaz ne change pas ; dans l’air c’est environ 29 g/m³ (moyenne sur l’O2 et le N2).

D’ailleurs, dans l’air, les atomes les plus rapides sont les plus légers : l’hélium et l’hydrogène sont donc les plus rapides. Tellement rapides en fait que leur vitesse est suffisante pour atteindre la vitesse de libération gravitationnelle : un atome d’hélium en haut de l’atmosphère peut donc se libérer dans l’espace et ne jamais retomber sur Terre. C’est une des raisons pour laquelle l’hélium est un élément si précieux sur Terre : si on le lâche dans l’air, il est perdu à jamais ! (alors que le néon, l’O2 ou les autres sont récupérables car restent attachés à notre planète).

(heu oui, l’air est un truc tout à fait passionnant, en fait ^^)
http://secouchermoinsbete.fr/65262-les-objets-rentrant-dans-l-atmosphere-ne-chauffent-pas-principalement-a-cause-du-frottement-de-l-air

#13481

Top 8 des bonbons les plus dégueulasses du monde, mais qui achète ça ? | Topito - Les liens de Knah Tsaeb

@ http://book.knah-tsaeb.org/?SH-cIA
Les andouillettes/tripes, je peux pas perso xD. Rien que l’odeur me donne mal au ventre.

Par contre les épinards et les brocolis, j’aime beaucoup. Pour les épinards, même cru en vinaigrette c’est bon. En fait c’est la cuisson qui lui donne (tout comme à la laitue) cet aspect de « résidus de nettoyage de tondeuse à gazon » peu ragoutant. Je pense que si on le présentait autrement, les épinards n’auraient pas la réputation qu’ils ont.

Parlant de bouffe et de spécialités, en Hollande (encore) ils ont un sorte de chou que je n’ai que très rarement vu en France (jamais en supermarché, déjà) : la "kale" (dont le chou frisé est une variété, sûrement la plus connue).

C’est haché et mélangé à de la purée de pommes de terre. C’est très simple à faire, donc, un vrai plat d’hiver, et perso je trouve ça très bon. C’est le genre de plat qu’on prépare pour 10 personnes.

Mais là pareil : si c’est dur à trouver ici, c’est sûrement que peu sont ceux qui en mangent (ce légume sert parfois d’ornement dans les parcs publics, en France).

@ http://shaarli.aceawan.eu/?tw8PKw
En Hollande, le pain d’épice se dit « Ontbijtbrood » se traduisant en Français par « pain du petit déjeuner ». On le trouve donc tout au long de l’année :).
Et là pareil, il y en a à tous les goûts : au fruits, aux noix, salé (fromage, jambon…), sucré… Je n’en ai jamais vu au chocolat, mais je pense que ça doit exister aussi.

Mais c’est vrai qu’il faut en manger du bon. Le pain d’épice premier-prix de carrouf, c’est pas vraiment ça (amère, caoutchouteux…) alors que tu pain d’épice artisanal (normal, en somme) est plus sucré, doux et tendre, presque une pâtisserie.


(Enfin, niveau bouffe, en Hollande c’est un peu comme en Allemagne : on a qu’un seul repas chaud dans la journée. Généralement c’est le soir, vu que les gens apportent leur déjeuner au travail, sous la forme de sandwich (de ce style là).
Là bas, on travail plus tôt qu’en France déjà : il n’est pas rare de faire 7h-14h (avec une pause ~11h) plutôt que 9h-17h (avec une longue pause à midi).
Et le repas du soir est assez tôt (~18h) où l’aliment de base est la pomme de terre (comme le pain en France, là-bas on a des patates)).
http://book.knah-tsaeb.org/?SH-cIA

#13480

Epandage près d'une école à Villeneuve (33) : la plainte classée sans suite - SudOuest.fr

Mais… vous comprenez, 'msieudames, la viticulture c’est toute une économie dans not' pays : on rigole pas avec ça et faut surtout pas changer quoi que ce soit là dessus.


(ce commentaire ironique a été sponsorisé par le CCLVEPLB, le Comité Contre Le Vin Et Pour La Bière).
http://www.sudouest.fr/2015/10/09/epandage-plainte-classee-2149133-2966.php

#13479

Voici l'ensemble des appareils ayant emmené des humains dans l'espace - LIDD.fr

C’est assez magnifique.

Au fait, vous savez à quoi correspondent les lignes transversales dans les flammes des fusées ? Je parle de ça : http://lehollandaisvolant.net/img/0a/rocket-sound-waves.png

C’est dû au son : c’est l’onde sonore qui se propage dans le son.
La vitesse du son dans les gaz chauds, la vitesse d’expulsion des gaz et la vitesse d’ascension de la fusée font que les ondes sonores sont pratiquement stationnaires et donc visibles dans la flamme.

Les zones jaunes sont celle où la pression acoustique est élevée. Or, le son y est si intense que cette pression acoustique représente une fraction non négligeable de la pression ambiante des gaz et dans ces zones jaunes, les pressions sont élevées.
Les zones claires (transparentes) sont celles où les gaz sont à une pression plus faible, les molécules plus espacées et donc moins visibles (par incandescence).

Tout ça dans la flamme d’une fusée.
Il me semble que ce phénomène n’est expliqué que depuis assez récemment, quelques années seulement (à comparer aux 50 ans de temps que l’Homme envoie des fusées dans le ciel…).
http://www.lidd.fr/lidd/19679-voici-ensemble-appareils-ayant-emmene-humains-dans-espace

#13478

La Physique d'un Son - Partition 11 - Temporis - YouTube

À propos de la définition : attention, pas besoin que le support soit un fluide ! Ok, l’eau et l’air sont des fluides, mais le son se propage aussi à travers les solides.

Le son est une onde longitudinale et peut donc se propager dans tous les milieux non-vides. Les ondes transversales en revanche ne peuvent pas se propager dans les fluides (seulement les solides) ; certaines ondes sismiques sont dans ce cas.

Un diapason dans une cloche de verre (pas sous vide) sera parfaitement audible, car le son émis par le diapason passe dans l’air, puis dans le verre, puis à nouveau dans l’air (extérieur) puis jusqu’à nos oreilles.

Les solides vibrent bel et bien et sont également élastiques (contrairement à ce qui est dit) !
Un liquide, d’ailleurs, ne retrouve pas sa forme initiale sans le sens où les molécules se sont mélangées entre temps, alors dans le solide conserve sa forme : les molécules restent à la même place.

Là où dans un fluide, la molécule (eau ou air, par exemple) bouge jusqu’à transmettre son mouvement à son voisin et de proche en proche, dans le solide ça marche aussi : les liaisons moléculaires agissant comme des ressors.


Et BTW, dans les solides, les atomes sont plus proches (généralement) les uns des autres et les liaisons sont solides (dans un solide)
Le son (et toute vibration) se transmet donc naturellement bien plus vite que dans les liquides et les gaz :
Le son :
– dans l’air, voyage à 340 m/s
– dans l’eau, voyage à ~1 500 m/s
– dans l’acier, voyage à 5 000 m/s
https://www.youtube.com/watch?v=-VkMdKxKyEk

#13477

L'étrange poudre des couches culottes - Expérience - YouTube

Il me semble que c’est ça qu’ils souhaitaient utiliser à une époque pour "absorber" l’humidité des cyclones et en réduire la puissance.

Sous la forme de billes, le polyacrylate de sodium a une autre application : les jelly marbles, qui outre l’étrangeté physique qu’il permet d’observer, permet aussi d’hydrater ses pots de fleurs quand on est en vacances : http://couleur-science.eu/?d=2014/02/18/16/54/01-pourquoi-les-jelly-marbles-sont-invisibles-dans-leau
https://www.youtube.com/watch?&v=h9WtI3YaPVA

#13475

Firefox : Mozilla abandonnera la prise en charge des plugins fin 2016

Le titre omfg…

On parle ici des "plugin", pas des modules complémentaires (ou add-ons).
C’est à dire des programmes externes qui viennent s’inviter dans les pages web : flash, lecteur WMP, lecteur VLC, Java, Real Player, lecteur PDF…

Les modules complémentaires (telles que Ghostery, WOT ou Greasemonkey…) ne sont absolument pas concernés par cet abandon.


(je le dis, ayant moi-même tendance à mélanger les termes "plugin", "add-ons", "module"…)
http://www.clubic.com/navigateur-internet/mozilla-firefox/actualite-782476-firefox-mozilla-abandonnera-charge-plugins-fin-2016.html