#13371

@lehollandaisv Et vision européo-centriste : "le reste du monde devrait adopter NOTRE alphabet, tout serait plus simple"" - Le Hollandais Volant

Ok, donc je recommence.

Ma question initiale allait dans ce sens :

— 1. comment M. Michu tape un NDD japonais avec son clavier Azerty ?
— 2. comment M. Michu tape un NDD russe avec son clavier japonais (hiragana, par exemple) ?


Avec ces conditions :
– sans passer l’Ascii (donc le punnycode), héhé, car ça serait européo-centriste, et visiblement c’est mal.
– non, le copier-coller n’est pas une solution (c’est contourner le problème)
– non, se dire que « le site est en russe, je ne parle pas russe, donc j’ai rien à y faire » n’est pas une solution non plus
– j’ai dit "M. Michu", c’est à dire une solution faite pour tout le monde, pas juste un geek-barbu dans sa console BSD.


Merci.

Car pour l’instant, la seule solution que je vois, c’est de changer l’agencement de son clavier (et/ou de clavier) — ce que Michu est loin d’être capable de faire (ou est prêt à faire). Ou bien utiliser un clavier virtuel, ce qui ici n’est pas pratique (clicodrome souris, bonjour).
Si c’est vraiment la seule solution à terme, il faudra que les éditeurs de systèmes d’exploitation tiennent compte de tout ça. Surtout quand un nombre grandissant de sites utiliseront des NDD/TLD en unicode.


PS : il peut ne pas y avoir de solution. C’est pour ça que je pose le problème.
Mais c’est pas une raison de sortir du débat, merci. Je cherche des solutions, pas des coupables.

ÉDIT : et au final, c’est qui qui se bouge le cul pour permettre de taper en japonais avec son clavier européo-centriste ? C’est bibi.. Derien…
http://lehollandaisvolant.net/?mode=links&id=20150928172632

#13370

la liberté de décider - simplement Nat

Excellente remarque !
Tout est fait que pour l’on décide pour nous, nous prive de notre liberté de décider quoi faire.

Mais d’un autre côté et c’est malheureux à dire, mais une partie des gens sont incapable de décider quoi que ce soit sans créer des problèmes (pour eux-mêmes, j’entends) : sur le sujet de l’argent suffit de voir ceux qui achètent tout à crédit, et qui s’enfoncent dans les dettes.

Ce problème pourrait être résolu sur le RDB vient avec une plus grande éducation à la vie. L’éducation nationale porte mal son nom, car ça devrait être « enseignement national ». Autrement, tout ceux qui sortent de l’école sauraient vivre correctement et ne pas ruiner jusqu’à leur propre vie.

La liberté doit être apprise aux membres de la société. Je ne sais pas par qui (certains diront que l’école n’est pas là pour autre chose que le plus-que-parfait et 2+2) mais ça doit être appris.
http://nat.fam-martel.eu/2015/09/la-liberte-de-decider/

#13369

@bortzmeyer Stéphane Bortzmeyer sur Twitter : "@genma @lehollandaisv Et vision européo-centriste : "le reste du monde devrait adopter NOTRE alphabet, tout serait plus simple""

(En référence à mon dernier article : Pourquoi l’unicode dans les URL est une mauvaise idée)

« Et vision européo-centriste : "le reste du monde devrait adopter NOTRE alphabet, tout serait plus simple" »

Déjà, pour commencer, je l’attendais, cette remarque… mais alors gros comme le monde.

Ensuite, je suis responsable pour ce que j’écris, pas ce que vous lisez.
(Car pour être plus dans ma vision des choses, je remplacerait ton « NOTRE » par « l’alphabet déjà en place, déjà utilisé, déjà adopté, déjà là sur tous les claviers du monde ».)

Enfin, et le plus important : je ne suis bien-sûr pas du tout pour une adoption de l’alphabet latine par tout le monde. Je suis très attaché à la culture du monde et je suis particulièrement fan de tout ce qui est alphabets dans le monde (je lis les alphabets latins, cyrilliques, hangeul, katakana/hiragana, le braille et le grec, et je ne compte pas m’arrêter là car j’adore ça).

Mais le fait est que je regrette de ne pouvoir les taper aussi simplement sur un clavier que de pouvoir les écrire à la main.
Il se trouve (bizarrement) que le système informatique est complètement écrit en latin, que les autres pays l’ont totalement adopté aujourd’hui et que ça marche plutôt pas mal.

Je ne fais que soulever les problème qu’on risque d’avoir si on se met à mettre en place des NDD en grec ou en kana : comment les taper avec notre clavier ? Comment accéder aux sites ? Et pas seulement pour les européens : comment un javanais va taper une URL en russe ? Comment un arabe va taper une URL en mandarin ? C’est pas juste moi, comme tu dis, qui aura ce problème, c’est tout le monde !

Je ne sais pas si vous avez déjà vu un clavier japonais, mais la plupart disposent d’un bouton pour passer en mode "latin" (sorte de "caps lock"). Ces choses sont déjà en places : un japonais peut déjà taper une NDD écrite en Ascii. Même chose pour un clavier russe ou coréen, ou chinois.

Alors oui, c’est accidento-centriste comme situation, mais c’est uniquement le résultat du fait que l’informatique est né dans un pays où l’alphabet en usage était l’alphabet Latin.
Au japon, ils programment en écrivant « function() {} » ou bien « ファンクション() {} », tu crois ?

Dans le même genre, regarde les chiffres sur ton clavier : ils sont arabes. Est-ce qu’on dénonce le fait que les arabes ont imposé leur chiffres au monde entier (même les chiffres japonais [j’étudie le japonais, d’où cette référence récurrente] tendent à se perdre, au profit des chiffres arabes) ? Non.
Le monde les a juste adopté par soucis de praticité (et de standardisation par rapport à au commerce, à l’époque).

Ce que je vois, c’est que les NDD en unicode vont poser un problème d’accès à l’information sur Internet. C’est tout.
Une des solutions (celle que je propose dans l’article) c’est de limiter l’usage de l’unicode dans les NDD afin de ne pas trop casser la compatibilité Ascii de tous les claviers du monde (ou presque).
Ce n’est pas la meilleure solution, mais c’est, à ce jour, celle que je pense la plus facile.

Pour la meilleure solution, je pense que c’est celle où tout le monde a un clavier où on peut modifier l’affichage des touches (façon iOS ou Android), comme ce projet (malheureusement fake) de clavier à encre numérique où les touches affichent ce qu’on veut ; et où dans le même temps tout le monde connaît tous les alphabets du monde.

Je te laisse voir laquelle de ces deux solutions a le plus de chance de réussir, en dépit du problème de perte de culture qu’elle va engendrer.

(PS : faut peut-être que je fonde la loi de Murphy-Web : « si ton propos peut être interprété de façon à te faire passer pour un raciste/égoïste/égocentriste/suprémaciste/fasciste, alors quelqu’un le fera. »)

(PPS : et évidemment ceux qui évitent le sujet principal, cherchent la petite bête histoire de faire l’autruche devant le problème auquel on va faire face dans quelques années, tellement il est plus simple de taper sur des futilités.
Et BTW, je suis au courant du punycode, mais n’allez pas me faire croire que ce système est simple ou adressable au grand public, quelque soit son clavier (et il est de toute façon en ascii, donc européo-centriste).

(PPPS : oui, je sais à qui je m’adresse, (Mr NDD-Internet France), merci, mais ça me désole d’autant plus que les personnes compétentes sur le sujet ne prennent pas le temps d’expliquer la solution qu’ils ont prévu à ça [ou alors j’ai loupé un truc] et se rabaissent lamentablement à dénigrer ceux qui soulèvent un problème pratique qu’on sera des millions à avoir d’ici quelques temps.)

https://twitter.com/bortzmeyer/status/648418089730736132

#13367

image - 406x843px

Je viens de voir ça.
Je ne lis que le titre, j’ai pas vu le contenu du tout.

Mais à première vue, je suis dans le regret de dire que ce titre est juste.

L’âge d’or de l’Islam correspond à la naissance des mathématiques : l’algèbre, l’algorithmique, alchimie, tout ça… ce n’est pas un hasard qu’il y a « al » dedans : tout ça sont des inventions du monde Arabe.
Même chose pour l’astronomie et une partie de la physique : la vaste majorité des étoiles dans le ciel portent des noms arabes.
Ce n’est pas pour rien que les sites les plus riches en science, en chimie, en math sont en Afghanistan et dans cette région.

Nos chiffres sont arabes, aussi (c’est pour ça qu’on les écrit de droite à gauche) et qu’on les appelle ainsi (même si leur origine bien plus ancienne remonte à l’Inde et à l’orient.

Ils ont tout inventé alors qu’en occident c’était l’âge noir de la science, soit l’âge d’or du christianisme, notre moyen-âge à nous).

Et puis soudain, plus rien… Le monde arabe est tombé, du moins leur science.
Tout ça parce qu’un certain Imam (leur "pape" en quelque sorte) décida que les maths, les chiffres, les sciences, étaient les disciplines du démon, et appuyait ses idées sur le coran (comme St-Augustin chez nous avec son interprétation de la bible).

Il y a un fait, et c’est que certaines cultures placent l’éducation au dessus. Si on s’en tient aux nombres de prix Nobel (3 prix Nobel pour 1,3 milliard de musulmans, sur un siècle — alors que les juifs, eux, ont 150 prix nobles pour 0,015 milliards de personnes, sur un siècle), on peut en conclure que l’éducation n’est pas (plus, donc) la priorité des pays musulmans.
Alors que c’étaient eux, qui 1000 ans avant, ont inventé la science.

Ceci situe (selon moi) l’équivalent de notre renaissance (en matière d’avancées scientifiques) mais pour l’Islam à l’an ~1000 pour nous.

Que faisait l’occident durant ce temps ? On faisaient des croisades, on brûlait des gens, on détruisait des monuments, on interdisait la science et la médecine ainsi que le droit de penser. Le pape était dictateur spirituel du monde occidental.

Ce que je vois du monde arabe aujourd’hui, c’est un peu ça : l’état islamique (équivalent de l’inquisition) veut détruire les pyramides d’Égypte, bombarde déjà les universités et les musées…
Les rois arabes exécutent ceux qui contestent le pouvoir en place, imposent leur vision de l’Islam (la religion) et interdisent tout ceux qui pensent autrement (en Iran, être chrétien ou athéiste est passible de la peine de mort).
Leur moyen-âge est donc bien aujourd’hui.

Donc ouais, je pense que cette phrase de Sarko (sortie de son contexte) est particulièrement pertinente. Après, si on dira qu’elle est islamophobe si on veut, raciste si on veut. Mais elle reflète malheureusement très bien la vérité quand même.


Et pour tout ceux qui disent que « mais non, le monde arabe n’est pas au moyen-âge », allez dire ça à Raïf Badaoui (un saoudien condamné à 1000 coups de fouets pour avoir remis au cause le pouvoir en place), Hossein Derakhshan (un iranien initialement condamné à mort, ayant passé 6 ans en prison, mais finalement gracié sous la pression internationale), Sattar Behechti (blogueur iranien, pro-liberté d’expression, torturé à mort dans son pays pour son opinion politique).
Allez dire ça à eux. Pas à moi.
https://lh3.googleusercontent.com/-ha3QwdTNxtg/VgkHbZ0h5pI/AAAAAAAASkw/SqdioXIghfg/w406-h843-no/com.jpg