#11815

Why Ash from Pokémon Isn't Dead Yet

Ça ne tient pas.
D’un point de vue physique, ça ne tient pas.


ÉDIT : http://science-abuse.net/index.php?d=2015/02/28/17/09/37-science-rapide-2-pourquoi-sacha-ne-meurt-pas-des-eclairs-de-pikachu

Ce qu’il dit, c’est que les éclairs de pikachu ne tuent pas pour la même raison qu’un taser ne tue pas ou qu’une batterie auto ne tue pas.

Le taser a une tension de sortie de près d’un mégavolt, mais une intensité de courant si faible que ça ne fait rien.
Une batterie auto peut livrer plusieurs centaines d’ampères mais la tension reste trop faible pour pénétrer la peau.

Pikachu, il émet des éclairs visibles à travers l’air. De ça, deux choses.

La première, c’est que la tension de l’éclair doit être suffisante pour vaincre la rigidité diélectrique de l’air, c’est à dire sa capacité à résister aux fortes tensions.
L’air a une rigidité diélectrique de 3,6 mégavolt par mètres. Ça signifie qu’il se forme un éclair entre deux conducteurs distants d’un mètre si la tension dépasse 3,6 millions de volts (ça fait aussi 36 kV/cm ou 3600 V/mm).
Pikachu émet des éclairs sur plusieurs dizaines de mètres. En retenant 10 mètres, ça ferait alors une tension électrique minimale de 36 MV.

La seconde chose c’est qu’on voit l’éclair. La raison à ça, c’est que l’arc électrique ionise l’air et le transforme en un conducteur. Le courant circule ensuite dans ce conducteur et l’échauffe par effet Joule. La température peut atteindre 30'000°C ce qui lui donne une couleur blanche intense tirée sur le bleu ou l’UV.
C’est la température qui donne la couleur, et l’intensité qui donne la température et la « largeur » de l’éclair. L’intensité d’un éclair typique de Pikachu est donc telle qu’elle soit de plusieurs milliers d’ampères.

Conclusion : avec un haute tension et une grande intensité de courant, il n’y a aucune raison à ce que Sacha ne soit pas mort depuis le premier épisode.
http://kotaku.com/why-ash-from-pokemon-isnt-dead-yet-1688399305

#11812

Neil deGrasse Tyson sur Twitter : "Odd that drivers of fuel efficient cars often get more green-praise than those who chose to live where they can walk to work."

« C’est curieux que les conducteurs de voitures économes en carburant soient vues comme plus respectueuses de l’environnement que ceux qui choisissent de vivre là où il peuvent aller au travail en marchant. »

Excellente remarque.
Et j’aime aussi la réponse en dessous, que je traduirais ainsi :

« Marcher n’est pas une activité qui vous est vendue. »
https://twitter.com/neiltyson/status/534021270992846848