#11620

La loi française impose aux éditeurs de vendre un ebook sans DRM

Petit coup d’œil dans les commentaires : et non, l’absence de DRM ne signifie pas que le livre sera diffusé à outrance, dans l’anarchie et sans que personne ne paye.

Pas plus que ça n’est le cas actuellement, en tout cas, et sûrement même moins.

Actuellement, un DRM sur un fichier sera hacké. Aucun verrou n’a jamais résisté jusqu’à présent. Aucun. 0. Rien. Nada. Les DRM ne servent strictement à rien.

Pire, ils constituent un frein à l’achat (nombre de gens, moi y compris, refusent d’acheter quelque chose avec des DRM), et rendent de surcroît impossible la copie privée, qui est un droit prévu par la loi.

Un DRM sur un fichier ne protège pas les auteurs : il les tue en poussant les clients à ne surtout pas acheter. C’est comme vendre une voiture avec 4 pneus crevés : c’est pas un bonus, mais un gros malus.

(via)
https://www.actualitte.com/usages/la-loi-francaise-impose-aux-editeurs-de-vendre-un-ebook-sans-drm-54683.htm

#11619

Glass - Applications Android sur Google Play

Petit jeu de physique sympa.

On a des sources lumineuses et des récepteurs. Avec des miroirs, il faut diriger les faisceaux.

Enfin… ça c’est au début :D
Car après, ça se corse : il faut utiliser des lentilles, des prismes, des semi-miroirs pour envoyer certaines puissances lumineuses sur certains récepteurs.

Par exemple, une source de puissance 100% et blanche et 4 récepteurs : 50% rouge, 50% rouge, 100% vert, 100% bleu : le prisme permet de décomposer les couleurs (orientables ensuite avec des miroirs) et le semi-miroirs permet de partager le faisceau rouge en deux (100% ÷ 2 = 50%) pour en envoyer une partie sur chaque récepteur rouge.
Évidemment, le nombre de dispositifs (miroirs, lentilles…) est limité pour chaque niveau.

Voilà quelques captures : http://lehollandaisvolant.net/tout/folio/?fol=Glass+-+android+game
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.cube3rd.glass

#11618

Michio Kaku: Will Mankind Destroy Itself? - YouTube

Où ce situe notre espèce dans l’évolution qu’elle peut atteindre ?

Depuis les années 1970, on est passé de "espèce de la Terre" à "espèce du système Solaire", étant donnée qu’on a commencé à visiter d’autres astres (la Lune, en personne, et toutes les planètes du système avec des appareils).

D’ici 100 ans, il sera probable qu’on colonise ces planètes. Alors, on sera protégé d’une éventuelle destruction de la Terre.

Ensuite, il sera probable que l’Homme colonise les planètes des autres étoiles : on sera alors à l’abri de la destruction du système solaire et des supernovas.

Enfin, comme dans StarWars, on sera à même de coloniser d’autres galaxies.

Ce que dit Michio Kaku est parfaitement logique et même probable (sur les milliers d’années à venir), à mon sens : la nature a permit la vie et depuis, le but est que la vie se maintienne, se reproduise, s’adapte… Ça fait plus d’un milliard d’années que la vie évolue et résiste à la mort. C’est ça, le but de "la vie" : survivre, rester, subsister, quoi qu’il arrive. L’homme a un grand rôle à jouer dans cette aventure.

D’un point de vue personnel, je suis persuadé que l’homme a un rôle à jouer dans la conquête de l’Univers, mais il n’est pas prêt à ce jour (en 2015) : on continue à tuer, détruire, saccager tout ce qu’on trouve, y compris des gens de notre propre espèce, simplement pour des futilités comme l’argent, les nationalités ou les religions (et absolument pas pour des raisons de survie), et ça c’est dommage.
Je pense que la prochaine étape clé dans la survie de l’homme sera de laisser tomber les religions créationnistes et conservatives au profit d’une idéologie basée sur les faits et la science (des choses vraies et évolutives), et de laisser tomber les frontières au profit d’une collaboration en tant qu’espèce humaine.

Je pense qu’on y arrivera d’ici quelques siècles : après tout, les états "civilisés" [ie : « civilisé » dans le sens où ils ne prennent plus « les étrangers » pour un mal à détruire, mais plutôt comme leurs égaux, chose qui n’était pas le cas des conquistadors face aux indiens d’Amérique, par exemple] actuels ne s’entre-tuent plus trop pour rien, mais préfèrent la collaboration (regardez l’Europe au moyen-âge et l’Europe maintenant).

Aussi, si on regarde… la première institution à avoir favorisé la collaboration internationale par delà tous les différends, c’est la Science. Tout ça bien avant l’économie, la technologie, la religion, le sport.

C’est ainsi que certains scientifiques nazi avaient par exemple préféré se joindre aux alliés et utiliser la collaboration scientifique internationale pour éviter l’anéantissement des hommes plutôt que de la provoquer. La guerre froide qui suivit a fait en sorte qu’aujourd’hui les vaisseaux russes transportent des américains jusqu’à l’ISS, depuis que les navettes US ne sont plus en service.
Je pense que ce sont des preuves que la science est une « langue » qui permet l’union de tous les hommes plutôt que leur division, et c’est donc la Science qui permettra la survie de l’espèce.
https://www.youtube.com/watch?v=7NPC47qMJVg

#11617

Into Eternity (film) — Wikipédia

Le film à propos d’Onkalo, le site en Finlande, destiné à contenir pour les 100'000 prochaines années des déchets de l’industrie nucléaire.

100'000 ans, c’est long. Les grandes pyramides de Gizeh n’ont que 4'500 ans, et même la grotte de Lascaux n’a que 17'000 ans.

« Once upon a time, man learned to master fire. Something no other living creature had done before him.
Man conquered the entire world.
One day he found a new fire. A fire so powerful that it could never be extinguished. Man reveled in the thought that he now possessed the powers of the universe.
Then in horror, he realized that his new fire could not only create but also destroy. Not only could it burn on land but inside all living creatures; inside his children, the animals, all crops.
Man looked around for help, but found none.
And so he built a burial chamber deep in the bowels of the earth, a hiding place for the fire to burn, into eternity. »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Into_Eternity_(film)

#11615

Comment partager facilement un mot de passe Wi-Fi?

Je savais qu’on pouvait utiliser des mots clés avant le texte placé dans le QRcode, genre « TEL:1234567890 » ou « EMAIL:toto@example.com », pour que l’appli qui scanne ouvre le bon logiciel en lui fournissant le texte en paramètres, mais je n’étais pas au courant pour le Wifi.

Le format est le suivant :

WIFI:S:<nom du réseau>;T:<type d’auth>;P:<mot de passe>;;

Avec Barcode Scanner, sur Android, ça affiche un petit bouton « se connecter au réseau ». Classe !

Plus qu’à imprimer le code et les invités peuvent se connecter d’un flash.

Du coup, je vais peut-être améliorer mon outil ici : http://lehollandaisvolant.net/tout/tools/qrcode/

Oh, et Barcode Scanner peut également scanner les code barre classiques. Si votre mot de passe WPA fait 3 km de long mais qu’il est inscrit au dos de votre routeur, il est accompagné d’un code barre : scannez le et vous gagnerez du temps.

http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2015/02/01/01007-20150201ARTFIG00015-comment-partager-facilement-un-mot-de-passe-wi-fi.php

#11613

Note : Kinépolis de merde - Liens de Neuromancien

C’est pareil dans les autres cinémas, j’en ai peur : pas loin de chez c’est un Cap'cinéma et c’est pareil.

Le film débute toujours 10~20 minutes après l’heure annoncée. Le temps étant rempli avec de la pub pour les commerçants locaux ou pour les autres films à venir.

Encore heureux qu’ils ne coupent pas le film en deux pour mettre une page de pub, sinon ça en serait définitivement terminé pour moi.
http://deleurme.net/liens/index.php5?HXfnLQ