#10460

[Streisand] - Le Parisien ? Vaut mieux même plus l'avoir en journal... « Korben

Le Figaro n’attaque pas le Gorafi. Pourquoi ? Parce que les gens aiment beaucoup le Gorafi et parce que ça fera un gros badbuzz qui fera bien plus de mal que de bien au Figaro (le Gorafi est très connu).

Visiblement, le Parisien n’est pas aussi malin. Ils vont savoir que les internautes aiment leur blogs fétiches aussi et ne se laisseront pas faire. Ils vont découvrir l’effet Streisand et l’effet Flamby.

Bon courage à la Parisienne.
http://korben.info/le-parisien.html

#10458

image - 650x487px

« God. Because people can’t admit to themselves that they have no idea why they exist. »

Pas mal du tout.
C’est dur à admettre, en effet, de ne pas savoir ce qu’est la vie, l’univers et tout le reste (mais si, c’est 42 !). Mais c’est ça qui est bien : ça permet d’avoir une quête vers la réponse.

Et perso je pense qu’il faut mieux admettre de ne pas savoir la réponse à une problématique plutôt que d’inventer une fausse solution simplement pour ne pas se donner l’impression d’être inutile. Dommage que la majorité des gens choisissent de faire le contraire.

(c’est le même problème avec les politiques : jamais un politique ne dira « désolé, le problème est trop grand, je ne sais pas quoi faire, aidez-moi » ; à la place il préférera sortir des lois à la con qui ne résoudront pas le problème, mais qui au moins donnera au peuple l’impression de ne pas avoir voté pour rien.)
https://lh4.googleusercontent.com/-2kUT9_3y_34/U_q-3AQQDUI/AAAAAAAA9t4/w0QGbKvvR40/w650-h487-no/14%2B-%2B1

#10457

La plus grande erreur de l'industrie pharmaceutiqueLe Pharmachien

Voilà.

Et comment les industriels « forcent » les gens à acheter de la médecine qui rend en bonne santé ? En se rendant indispensable à cette « bonne santé ». C’est pas un hasard qu’un médicament qui supprime le mal de ventre donne mal à la tête, et inversement :p.

C’est Bill Gates qui disait que dans ce mon, il faut se rendre indispensable pour survivre.
Regardez autour de vous, et regardez les industries qui ont survécus, et qui survivront encore longtemps.
http://lepharmachien.com/industrie-pharmaceutique/