#9903

Zythom: Ils avaient

Le temps passe trop vite.

Je me souviens encore du jour du bac, perso, j’étais un des seuls à pas être stressé et y être allé sans sac. Pas que j’avais tout appris par cœur, loin de là.
C’était tranquille en fait le bac, j’ai plusieurs fois été tenté de demander à le repasser « just4fun » (mais je me refait chaque année les épreuves de science).
http://zythom.blogspot.fr/2014/06/ils-avaient.html

#9901

A lightweight and simple dashboard monitor for Linux - eZ Server Monitor

eZ Server Monitor (ESM) me contact pour me montrer leur script PHP de monitoring de PC pour Linux (nommé ESM).

C’est tout un moniteur système en PHP (donc accessible à distance). (Une version en bash est dispo aussi).

C’est extrêmement simple à utiliser : dézipper, placer dans le dossier apache et afficher la page et ça marche. Aucune configuration n’est nécessaire (elle est possible, car le script est open-source).

On y trouve tout sur le système : disque, ram & swap, CPU, utilisateurs connectés, états des services (PHP, Apache…), réseau, ping…

Ça fonctionne en PHP avec des commandes du style « shell_exec() » en mode non root, qui permet à PHP de lancer des commandes Unix, en fait.

L’affichage est très clean et très kiss.
http://www.ezservermonitor.com/

#9899

Où en est l'offre sociale des opérateurs, réservée aux plus démunis ? - Next INpact

En attendant, ils n’ont toujours pas d’offre Internet SEUL (sans TV, sans téléphone, sans box) à débit correct.

Je crois qu’Orange propose un truc, mais le débit est merdique (1Méga) et le prix est à coucher dehors (~24€/mois).
Sinon, oui, les FAI associatifs proposent ça.
http://www.nextinpact.com/news/88071-ou-en-est-offre-sociale-operateurs-reservee-aux-plus-demunis.htm

#9896

Grand Marché Transatlantique (TAFTA) : Philip Morris attaque l’Uruguay | UPR

Rappelons qui est le président uruguayen (d’une part) :
« Surnommé « le chef d’État le plus pauvre du monde », José Mujica se distingue par son mode de vie, très éloigné du faste habituel de la fonction présidentielle. Végétarien, délaissant le palais présidentiel, il habite la petite ferme de son épouse, « au bout d’un chemin de terre » en dehors de Montevideo. Il continue à y cultiver des fleurs avec son épouse, Lucía Topolansky, à des fins commerciales. Il donne environ 90 % de son salaire présidentiel à des organisations caritatives ou pour aider des petits entrepreneurs, conservant pour lui-même l’équivalent du salaire moyen en Uruguay (environ 900 € par mois). Le couple présidentiel bénéficie de la protection de deux policiers à la ferme. Lors de la vague de froid qu’a subi le pays en juin 2012, il a immédiatement inscrit la résidence présidentielle sur la liste des refuges pour les sans-abris. »

Ensuite, la conclusion de l’article est absolument pertinente, et fait peur pour l’avenir…
http://www.upr.fr/actualite/monde/grand-marche-transatlantique-tafta-philip-morris-attaque-uruguay