Réacteurs nucléaires après 40 ans : une concertation publique - Next

La production d’énergie dans un pays, c’est donc devenu un problème social, et non technique. Je note.

Pour prolonger de 20 ans la vie des centrales, envoyez « nuke » au 39090 (seulement 4,93 € le SMS, un seul vote par personne, et tirage au sort après-demain).

Pourquoi pas demander l’avis sur la valeur de Pi tant qu’on y est ?

Parce que pour la loi travail, la loi retraite, la loi immigration… faut surtout pas demander l’avis des gens : ça risquerait des les concerner directement, et ils y seraient possiblement opposés. Par contre sur des questions techniques d’une centrale nucléaire, faisons un vote du public.

Autant les questions sociétales doivent être débattues par la société, autant les trucs techniques, laissons ça aux ingénieurs et aux experts. On n’a rien à y foutre.