LCI sur X : ""On ne nous refuse pas la nationalité française parce qu'on ne parle pas assez bien français, on nous la refuse très exactement parce que nous ne pouvons pas prouver que nous parlons correctement français... C'est une situation hallucinante." Vincent Lenoir, belge francophone https://t.co/HT0thgKInF" / X

La bureaucratie est à son paroxysme dans ce pays.

Tout doit être certifié, validé, contrôlé, même les pires futilités. Ici, tu as beau parler parfaitement le français et faire ta demande en directe en français à l’administration, si tu n’as pas un papelard qui le valide, ça ne vaut RIEN.

Et dans le monde du travail, c’est exactement la même chose. Tu peux être hyper-doué dans un truc, si t’as pas le diplôme qui l’atteste, ça ne sert à rien. Réciproquement, quelqu’un qui a eu le diplôme mais qui n’est autrement pas si doué que ça, aura toujours plus de chances d’obtenir un poste.

Concernant les langues : doit-on rappeler que le champion du monde de scrabble français ne sait même pas parler français ? Il a juste mémorisé tout un dictionnaire et a gagné comme ça.

Et l’enseignement de langues en France se passe précisément comme ça : tout est du par cœur. On teste la mémoire, car c’est plus facile à noter et à évaluer. Je ne sais pas si ça se fait encore, mais suffisait de voir comment certains profs de langues évaluait ton niveau quasi-exclusivement sur les sacro-saints verbes irréguliers, que ce soit en anglais, ou en allemand (en ce qui me concerne pour les LV que j’avais). Et après s’étonnaient que personne ne comprenait quoi que ce soit aux films diffusés en classe.