Volkswagen France lance Shargy, le Airbnb de la recharge communautaire - Les Numériques

Typique des néo-WTF-app à la con à la solde des dinosaures du pétrole.

Tesla s’est bougé le cul pour installer un réseau puissant et fonctionnel, dont l’investissement se chiffre en milliards (ils vont d’ailleurs l’ouvrir aux autres marques, en priorisant néanmoins les véhicules Tesla lors des réservations et de la facturation).

Y a aussi certains collectivités locales, certains fournisseurs d’énergie (Bouygues Énergie), certaines entreprises (Leclerc, Auchan, Intermarché, Lidl) qui proposent des bornes, parfois gratuites. Des bornes chères à installer.

Enfin, les particuliers qui installent une borne chez eux, et qui parfois la mettent à disposition (contre facturation, bien-sûr : une recharge EV c’est 5-20 €, c’est pas négligeable). Des bornes qu’ils ont payé, dont ils payent l’abonnement EDF (triphasé). Certes, y a parfois des subventions (de l’État, ou des constructeurs : Kia/Hyundai, notamment, en tout cas à une époque).
Aussi, celui qui a une borne peut la faire apparaître dans les annuaires déjà existants.

Quant à VW ? Le premier groupe automobile au monde ?

Ils font une appli.

Donc un truc qui ne leur coûte rien, (en comparaison).

C’est tout.
Et ils se gavent en commissions lorsque le propriétaire de la borne facture la charge à un passant.

~

Juste pour modérer un peu : dans l’idée, pourquoi pas.

Mais le fait que ça soit VW qui fasse ça, ça me dérange. Ils n’ont strictement rien fait niveau EV. Ils ont quelques modèles, mais ils ont plutôt passé leur temps à lobbyer à contre courant et à tricher sur leur véhicules à pétrole.

Ensuite, ce genre de trucs communautaires devrait être géré par une entité non lucrative. Surtout quand les bornes sont à des particuliers, et pas à des partenaires commerciaux.

Car là, imaginez : je mets un point d’accès (privé) à disposition. J’y gagne quoi ?
– Je fais une marge sur l’électricité ? Nope : interdit. Le tarif est réglementé et je ne suis pas fournisseur d’énergie. Et je déclare ça comment, quand le fisc va venir toquer chez moi ? Je devrais surfacturer ça pour espérer capter une marge malgré les charges et impôts ?
– Je mets un coût de connexion (en plus de facturer l’énergie au prix coûtant) ?
– Est-ce que je suis assuré si la borne se fait vandaliser ? Tombe en panne ? Cause un problème à une voiture qui veut se recharger ? Si y a un soucis de paiement avec le passant ?

Bref, non, j’y gagne rien.

Si les constructeurs veulent vraiment agir, ils installent des bornes publiques sur un réseau qui existe déjà. Ils contactent Mr Carrouf ou Mr Parking, ou Mr SNCF et installent des bornes sur les parking et proche des gares (y a des gares partout et la SNCF connaît bien la HT).

Ou alors ils contactent des fermiers pour exploiter les surfaces des toitures des étables pour y mettre des panneaux solaires et installer une borne sur une aire pas loin.

Renault installe des bornes dans leur concessions. Ça serait pas mal… si ces bornes n’étaient pas réservées Renault (et éteintes la nuit) !

Nissan a un partenariat avec Auchan qui fait que certains Auchan ont des stations EV. Appréciable, mais rares et les connecteurs sont obsolètes. Ils ont fait ça pour promouvoir la Nissan Leaf.

Bouygues Énergie installe son propre réseau également (dont fait partie le réseau Alizée, souvent gratuit, qui plus est). Bien.

Voilà des idées qu’il faut développer. Ces bornes apparaissent déjà sur les appli pré-éxistantes (ChargeMap ou Freshmile par exemple).

Bref, ces constructeurs (VW) n’ont absolument RIEN fait de concret pour le développement des EV et du réseau de charge.

Quant à « Ionity » (le réseau fait par Audi, BMW, Mercedes, Ford, Hyundai, Porsche) sur les aires d’autoroutes essentiellement est, certes là, mais c’est hors de prix (à l’image du carburant sur les stations d’autoroutes). Mais je préfère toujours ça à un système qui profite des investissements d’autres pour venir taxer des commissions sans investir réellement derrière.