Hébergeurs : la France prépare le retrait en une heure des contenus terroristes

1 heure… alors même que le temps de traitement de n’importe quel dossier par l’Administration est de l’ordre de l’année.

On sait très bien comment ça va terminer : un gus qui signale un tweet (alors qu’il sait que c’est un signalement abusif) et hop, le tweet est supprimé. Vous pensez réellement qu’ils vont risquer 4 % de leur chiffre d’affaire pour votre liberté d’expression ? Haha.

Samedi dernier, le compte parodique « @Dieu_off » s’est fait suspendre à cause d’un fanatique religieux qui se trouvait avoir eu un « compte vérifié », et à qui un simple signalement d’un autre compte peut le bloquer.

Tout ça, ça c’est exactement le genre le dérives vers lequel on va, et ça sera automatisé.
Le compte @Dieu_off avait 1,2 millions d’abonnés et a été restauré depuis. Nul doute que toi avec tes 1 000 followers, tu peux aller te gratter pour revoir ton compte si ça t’arrive.

Deuxième chose : à votre avis il faudra combien de temps pour que ceci soit étendu aux liens de partager de fichiers ? au porno ? puis à toutes les images ou mots qui peut choquer quelqu’un ?

La conclusion à tirer est simple : ayez un espace d’expression personnel. Une simplement document HTML, un petit moteur de blog, le tout chez un hébergeur à 2-3€/mois.
Au moins vous pourrez parler sans qu’un connard vous signale et vous bloque tout.
Au moins vous ne serez pas muselé parce qu’une plateforme vous aura jeté dehors par erreur (ou non).
Au moins vous ne serez pas soumis à un robot pseudo-IA complètement con qui filtrera plutôt trop que pas assez pour ne pas que la plateforme risque d’amende.

Bref, au lieu de jouer au Web3 à coup de blockchain et de NFT, jouez plutôt au Web 1.0 : un hébergement, un petit blog, un site bien au chaud à vous (voire chez vous) et incensurable.

#20709  

https://www.nextinpact.com/article/49492/hebergeurs-france-prepare-retrait-en-heure-contenus-terroristes