Vacances en voiture électrique : les 7 contre-vérités du reportage à charge de France 2

Merci.

Le bullshit de France 2 était juste… pitoyable.

Mon avis ici : https://twitter.com/lehollandaisv/status/1421844750362099716

Encore une fois, on a un reportage de quelqu’un qui ne comprend rien aux EV. L’exemple typique du mec qui va dire « je comprends pas : je la conduis comme une voiture normale, et l’autonomie réelle est bien inférieure ».

Alors que, justement, ça ne se conduit pas comme une thermique. Je ne parle pas de se traîner constamment : on peut tenir ce qui est annoncé avec des vitesses normales, mais à condition de la conduire comme une EV.

Mais ça vaut aussi en voiture à essence : faire du 4,7 L/100 avec une citadine en conduite mixte sur de longs trajets, c’est possible. Ça s’apprend. Si vous faites du 9 L/100 et que ça vous va, c’est que l’essence n’est pas assez cher (patapé).

Si j’en reviens au reportage : on parle d’une Zoé.

C’est une belle réussite de Renault, vraiment. Un peu chère, mais une réussite. Mais faut dire ce qui est : ça reste limite pour faire de longs trajets en une seule fois (> 800 km), encore plus quand y a pas de charge rapide (ce qui est une connerie que Renault n’est pas le seul à faire).
C’est un problème qui ne se pose pas avec une Tesla ou une Porsche Taycan, qui rechargent 300 km en 20 minutes.

D’ailleurs, j’en ai déjà parlé : inutile de vider la batterie de 100 à 0% et attendre 1 h pour la charge.
Préférez plutôt deux pauses de 20 minutes : la première quand vous atteignez 20 %, pour la monter à 70 %, et la seconde pareil.

Vous aurez récupéré autant d’énergie, mais en seulement 40 minutes au lieu de 1 h. Pourquoi ? Parce qu’entre 0 et 20 %, la charge est toujours lente. Entre 70 % et 100 % aussi.
La charge est toujours la plus rapide entre 20 et 70 % : c’est là que chaque minute de charge sera la plus vite rentabilisée.

Il faut mieux faire :
100 % → 20 %
20 % → 70 % (recharge 20 min)
70 % → 20 %
20 % → 70 % (recharge 20 min)
70 % → 20 %

Que :
100 % → 0 %
0 % → 100 % (recharge 1h)
100 % → 20 %

Les stations, il y en a partout maintenant. Je reviens de vacance maintenant, et même si je n’ai qu’une PHEV, la voiture m’indique où sont les stations. Y en a partout.

Les problèmes sont surtout :
— toutes ne sont pas rapides (certaines sont très lentes : ça va de 3 kW à 350 kW, selon la borne, le réseau, la voiture)
— les types de prises ne sont pas forcément celles qu’il vous faut (Type 1, Type 2, Shademo, CCS…)
— parfois elles sont en pannes (facilement 20 % des bornes)
— souvent y a un con en voiture diesel garé dessus (comme sur les places handicapé)
— les bornes de recharge, y en a beaucoup, mais 1 borne = 2 prises. Il suffit qu’elles soient occupés et vous attendez.

Au final, il faut toujours faire 3 ou 4 bornes pour arriver à recharger. Elles ne sont pas toujours indiquées non plus comme le sont les stations essences.

Sur les autoroutes, le réseau Ionity reste bien fourni (quoique chèr) : la recharge est très rapide donc les attentes sont courtes et les places se libèrent également vite. On n’y reste jamais longtemps.

C’est le serpent qui se mord la queue : les collectivités les installent lentement car le nombre d’EV est faible. Et personne n’achète d’EV car le réseau de charge est pourri.

Ceci dit, avec les éco-primes en 2020, le nombre d’EV a beaucoup monté et les bornes poussent également pas mal. Mais ça reste insuffisant.

Seul Tesla s’en sort, car ils ont investi partout, très vite et on des voitures qui font entre 450 et 800 km sur une charge (et chargent tout ça en 20 à 40 minutes). Et leurs stations de recharge c’est toujours au moins 8 ou 10 places. Pas 2.

Idéalement, il faudrait autant de stations de recharge EV (avec autant de bornes : 4 ou 6 généralement) qu’il y a des stations essence. Là on commencera à parler transition EV. Pas avant. Ah et faudra que EDF se bouge aussi. Quoi ? J’ai pas dit que c’était simple !

~

Pourquoi j’ai pas une EV (mais une PHEV) moi ?

Parce que j’avais pas de quoi prendre une Tesla. C’est tout.

Et même si j’aime bien la Zoé, je la trouve trop chère (et sans le réseau de charge, elle ne vaut rien).
J’avais hésité avec la Hyundai Ioniq Electric (j’ai pris une Ioniq PHEV du coup), mais pareil : sans charge rapide, et seulement 300 km d’autonomie… c’est trop peu. Elle aurait eu 450 ou 500 km, oui, sans hésiter.

M’enfin… tout ça évolue tout de même dans le bon sens. Ce qui est positif. C’est juste trop lent par rapport à l’urgence CO2.