Homophobie : «la Hongrie n’a plus rien à faire dans l’UE», le Premier ministre néerlandais exaspéré – Libération

Ce que j’aime avec les politiques hollandais, c’est qu’ils n’ont pas peur de dire ce qui doit être dit. Ça reflète la liberté d’expression, totale là-bas : il n’y a pas diffamation, si ce qui est dit est vrai…

Y a quelques années, c’était contre Erdogan et la Turquie. Maintenant la Hongrie.
Les autres pays vont probablement regarder leur pieds, comme d’hab.