#19962

Pierre LEMASSON sur Twitter : "[#France] Un député de l'Assemblée Nationale dont l'accès à celle-ci est refusée par la Police. C'est extrêmement grave.… https://t.co/z0AOneaAev"

En Macronie, on se torche avec la constitution :

« Aucun membre du Parlement ne peut faire l'objet, en matière criminelle ou correctionnelle, d'une arrestation ou de toute autre mesure privative ou restrictive de liberté qu'avec l'autorisation du Bureau de l'assemblée dont il fait partie. Cette autorisation n'est pas requise en cas de crime ou délit flagrant ou de condamnation définitive. »

Ici, elle empêche un député (de l’opposition, bien-sûr) de rejoindre l’hémicycle et donc de participer au processus de vote des lois.

Et c’est devenu normal.

https://twitter.com/sirchamallow/status/1379814821609283584