Le calcul qui divise : 6÷2(1+2) - Micmaths - YouTube

Donc pour résumer, la réponse va dépendre la convention d’écriture utilisée.

Je trouve que c’est une excellente réponse, car ça implique de non seulement appliquer des règles, mais aussi de les définir et de les comprendre.

On peut utiliser les écritures que l’on veut, du moment que l’on le dit quelque part.
C’est pour ça que dans mes articles où je fais intervenir une équation, j’ai désormais pris l’habitude d’un part de lister un par un les symboles utilisés pour les définir, par exemple comme ça :

Ec = 1/2 × m × v²

où :
– Ec : l’énergie cinétique
– m : la masse
– v : la vitesse de déplacement

On liste ce qui est écrit. Cela enlève toute forme d’ambiguïté, chose qui n’a pas sa place en science.

Et d’autre part, j’aime bien aussi, quand ça permet de mieux comprendre, lire l’équation avec des mots :

L’énergie cinétique, E, d’un corps en mouvement est également au demi-produit de sa masse, m, par sa vitesse de déplacement, v, élevé au carré.

Parce qu’une fois qu’on pose nos lettres et nos conventions d’écriture, on peut très bien noter l’énergie cinétique par « A », la masse par « % » et la vitesse au carrée par « £ ». Dans ce cas on aurait « A = %£ ». C’est inhabituel, mais ce n’est pas faux.

Enfin, ce genre de trucs sur les réseaux sociaux, sont un problème qui revient souvent. J’en avais déjà fait un article en 2012, à propos d’un autre calcul comme ça : https://lehollandaisvolant.net/?d=2012/07/26/17/06/42-un-peu-de-maths

(via)