#19358

Coronavirus Doctors Threatened to Be Fired if They Talk About PPE - Bloomberg

Pendant ce temps là, en Trumpistan, les hôpitaux licencient les médecins qui disent qu’il manque de matériel médical.

Edit : Seb me signale qu'en Macronie ce n'est pas mieux : https://www.ouest-france.fr/economie/entreprises/crise-du-coronavirus/coronavirus-une-infirmiere-du-chru-de-brest-viree-pour-avoir-aide-paris-6796850
Une infirmière a été virée du CHU de Brest pour avoir répondu à l'appel de l'hôpital de Paris (qui criait à l'aide - l'infirmière étant en congés forcés et donc physiquement disponible, sur son temps à elle).

Peut-on encore croire un seul instant qu'ils ont une réelle volontés de nous sortir de la crise ? Est-ce qu'ils réfléchissent à la logique de leur actes, au moins, ou appliquent-t-ils juste le règlement de façon bête et débile ? C'est pas un licenciement qu'elle mérite, mais une bonne prime.

Au fait, l'autre jour j'en riais (jaune et seulement à moitié) sur Twitter, mais on paris que dans 6 mois ou un an t'auras l'URSSAF qui viendra taper sur tous ceux qui bossent bénévolement / en heures sup-sup-sup actuellement pour travail dissimulé ? Vous verrez. Ils sont assez con pour le faire et c'est bien leur esprit aussi.

==

Plus généralement, je ne comprends pas les patrons qui font ça : tu passes des années à trouver du personnel compétant, et dès l'instant où tu les fait (enfin) signer, *pouf* ça devient ton ennemi et tu fais tout pour trouver le moindre prétexte à t'en débarrasser. C'est un jeu et je suis trop prolo pour comprendre, c'est ça ? Y a un concours implicite du plus gros salopards parmi les patrons ?

https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-03-31/hospitals-tell-doctors-they-ll-be-fired-if-they-talk-to-press