#19035

En prenant le train pour Cherbourg, j'ai compris ce que signifiait le sentiment de déclassement | Slate.fr

Hahaha ! C’est tellement drôle de voir les parisiens découvrir le tiers-France.

Et encore, allez faire un tour dans les villages de l’Allier (d’où je viens) ou de la Corrèze. Ce n’est pas là où se trouve le gros de la population, mais il y a quand-même du monde.

La 4G ? C’est quoi ?
La 3G ? Gné ?
La 2G ? Ah, oui, le truc pour les riches.
Le réseau mobile ? Si, j’ai déjà utilisé : si tu grimpes au grenier entre 8h45 et 9h13 avec une pastèque sur la tête, parfois tu captes un truc.

Et pareil pour l’état des routes, du réseau électrique, du déneigement en hiver, de l’eau courante, des secours (10 km), de la proximité des hôpitaux (45 km), des salles de cinéma (25 km), des gares (45 km)…

Certes, pas besoin d’un hôpital ou d’une gare dans chaque village, mais quand-même… D’autant que beaucoup de villages ont encore une « route de la gare », car il y a 60 ans il y avait effectivement une gare ferroviaire jusque dans les petits villages. En se promenant dans les forêts, on peut encore trouver des tronçons de rail.

Je n’invente rien. J’ai vécu mes 15 premières années comme ça. C’est ça qui m’a rendu capable de me contenter de peu, d’un côté. Trop peu, sûrement.

Le truc c’est qu’on s’habitue vite à tout avoir à côté, qu’on imagine aussi que toute la France vit comme à Paris, alors que non, pas du tout.

C’est d’ailleurs marrant (dans le sens de ridicule) de voir toutes les "people" internationales dire « I love France », alors que non : t’aimes Paris, Chanel, les Champs Élysées et la tour Eiffel.

Viens faire un tour dans un village du Bourbonnais ou j’ai grandit. Tu fais le tour en 15 minutes, pas de réseau, pas de commerces, juste un monument aux morts (parce que oui, ces français aussi ont été appelés).

Mais purée qu’est-ce que c’est calme et reposant. Si t’aimes ça, tu pourras dire « I love France ».
Autrement t’aimes juste Paris, ou le Mont-Saint-Michel, ou un autre aimant à touristes.

Aujourd’hui je vis dans les montagnes d’Auvergne, entre nulle-part et jamais. C’est beau, mais malheureusement y a aucun train qui y va.

(PS : oui j’aime bien Paris aussi. Mais j’ai toujours l’impression d’être un touriste quand j’y suis : ce n’est pas la France, juste une ville avec des beau monuments, beaucoup de commerces et des vrais transports en commun.)

https://www.slate.fr/story/183210/blog-sagalovitsch-train-cherbourg-sentiment-declassement