La CNIL veut autoriser les sites Internet à nous tracer sans notre consentement – La Quadrature du Net

*pour les sites des médias français.

En gros, lemonde.fr et autres pourront nous pister tranquilement pendant que Google sera puni d’une amende.