#18641

LED et lumière bleue : des risques avérés pour la santé, les recommandations de l'Anses

Dans la suite de son analyse, l'Anses s'est penchée sur les lunettes spécifiques de protection et les verres ophtalmiques traités contre la lumière bleue. Le premier est plus efficace que le second, mais aucun des deux ne l'est suffisamment « pour être considéré comme un équipement de protection individuelle (EPI) ».

[…]

Des écrans revendiquant une limitation de l’émission de lumière bleue ont été testés par l'Anses... sans réelle efficacité à la clé.
Pour rappel, les systèmes d'exploitation modernes (Windows, macOS, Linux, Android, iOS, etc.) permettent de programmer automatiquement une diminution des lumières bleues à partir d'une certaine heure. Si ce n'est pas encore fait, il est peut-être bon de l'adopter.

Mais est-ce bien efficace ?
Est-ce que c’est ça qui est « sans réelle efficacité à la clé » ?

À voir s’il n’existe pas des films à coller sur l’écran et qui filtrent la lumière bleue (et à voir si ça existe pour du 27 pouces).

ÉDIT : suffisait de lire le rapport PDF :

En revanche, nous avons constaté que les réglages des écrans à des températures de couleur chaude (2 700 K typiquement) conduisent toujours à un abaissement significatif de l’émission de lumière bleue. Ceci est valable pour tous les modèles d’écran, y compris les modèles ne revendiquant aucune protection contre le bleu.

L’abaissement de la température de couleur (passage au blanc chaud) et la baisse de luminosité sont actuellement les seules possibilités de limiter efficacement l’exposition aux rayonnements bleus des écrans. Ce type de réglage est utilisé par les logiciels et les applications de téléphones et tablettes destinés à limiter la lumière bleue des écrans avant l’heure du coucher. Cette solution est actuellement plus efficace que le recours aux écrans testés dans cette étude.

(page 270/424 du rapport)

Donc :
– utiliser les logiciels style Redshift
– diminuer la luminosité de l’écran

Par ailleurs, ils disent que les lunettes ne bloquent qu’une partie du rayonnement : 7 à 12 % pour les verres traités en surface et entre 28 à 59 % pour les lunettes de protection anti-bleu (les lunettes jaune-orangées).

https://www.nextinpact.com/news/107879-led-et-lumiere-bleue-risques-averes-pour-sante-recommandations-anses.htm