De la lumière pour faire léviter des objets

Les chercheurs de Caltech ont voulu [...] Leur méthode pourrait [...] les chercheurs se prennent à rêver [...] pourrait atteindre [...] et ainsi, peut-être



Grrrr

Si le conditionnel n'existait pas, il faudrait l'inventer pour les journalistes scientifiques.

Comme d'hab, l'article part d'un truc réel (lévitation optique nanoscopique, qui fournit le prix Nobel 2018) et dit (cf le titre) qu'ils vont étendre ça aux objets de la vie courante.

Ce n'est pas du journalisme scientifique ça : y'a rien de vrai là dedans. C'est pareil que les articles qui promettent des batteries instantanées pour demain dans nos smartphones simplement parce qu'un gosse de 12 ans a réinventé le condensateur dans sa chambre.

Ici, le seul truc vrai dans l'article c'est cette citation d'un des chercheurs :

« Nous n'y sommes pas, mais les principes de base sont posés ».



En bas de l'article, j'admire comment cette citation fait office de chute.


%%

Autrement, l'idée d'utiliser des lasers pour propulser des vaisseaux n'est pas nouvelle.
Mieux, il existe l'idée d'utiliser de la lumière stellaire pour faire des lasers et déplacer les étoiles... Un article sur CS est prévu et en cours de rédaction à propos de ces techniques futuristes, qui pourraient marcher, mais dont il nous manque seulement la technologie (comme la fusion nucléaire : ça marche et ça doit marcher, mais on n'y arrive pas encore, tout comme, il y a 200 ans, on n'arrivait pas à créer un avion).