#17625

Entretien exclusif : Alexandre Benalla livre ses vérités

Vraie ou pas vraie, son histoire est la seule qui tienne debout d’elle-même.
Les autres gus répondaient un truc et disaient le contraire juste après…

Alain Gibelin, le directeur de l’ordre public et de la circulation (DOPC), a affirmé aux députés vous avoir croisé lors de réunions pendant ces deux semaines de suspension, avant de se rétracter. Pourquoi ?

Parce qu’il ment, et c’est même la deuxième fois qu’il ment. Il dit qu’il n’a appris que le 2 mai que j’étais présent à la manifestation la veille. Ce n’est pas vrai. On a déjeuné quelques jours avant avec le général Bio-Farina [commandant militaire de l’Elysée] , au 2, rue de l’Elysée. C’était une réunion de travail à propos des policiers qui font la sécurité autour du palais. A la fin de ce déjeuner, il m’a demandé si je venais toujours le 1 er mai et si j’avais reçu l’équipement que je devais recevoir.

Lol.

Faut vraiment être idiot pour penser que parler « sous serment » forcera les gens à dire la vérité… Ces gens font ce qu’ils veulent : quand on est général de l’armée, directeur de la police de Paris ou premier ministre, on s’en tape, on risque rien.

Y a qu’à voir tous ces types qui ont des casseroles au cul et qui sont en liberté : Balkany, Sarkozy, Dassault (il est mort, ok, mais tout a magiquement été oublié), Le Pen, François « rend l’argent » Fillon, Cahuzac… en fait y a pas un seul type là-bas qui soit clean, et pourtant tous sont libres…

… toi par contre, tu oublies 2 centimes à la caisse du supermarché où tu essayes de survivre à tes impôts (qui servent à financer ce que je dis juste au dessus) et on te licencie sur le champ.

https://www.lemonde.fr/politique/article/2018/07/26/entretien-exclusif-alexandre-benalla-livre-ses-verites_5336090_823448.html