Arte – Thorium, la face gâchée du nucléaire 20 09 2016 - YouTube

#16094

Parce que tous ceux qui disent « stop au nucléaire » ne savent pas de quoi ils parlent, sachez que l’énergie nucléaire ne se résume pas qu’à la filière de l’uranium/plutonium. Cette filière est juste la seule qui produit des déchets utilisés dans l’armement nucléaire (c’est pour ça — entre autres — qu’elle est utilisée).

D’autres filières, en particulier celle du Thorium sont beaucoup plus propres, infiniment moins dangereuses (risque d’explosion inexistant) et la matière première est beaucoup plus abondante (et disponible partout sur Terre).
En france, le Thorium est aujourd’hui un déchet de l’industrie des terres rares. On a ainsi déjà plus d’un siècle de Thorium dans les placards, qui prennent de la place inutilement.

Parce que si vous dites « non au nucléaire », laissez également tomber l’énergie solaire, l’éolienne, les barrages hydro ainsi que la biomasse : c’est initialement de l’énergie nucléaire aussi, hein.

ÉDIT : c’est très intéressant.
Une seconde forme de stabilité des réacteurs à sels fondus, c’est que si ça surchauffe, les liquides se dilatent. La distance entre les atomes augmente et le nombre de neutrons absorbés par les atomes diminue donc, ce qui constitue une rétroaction sur la température : la surchauffe est arrêtée. C’est brillant.

https://www.youtube.com/watch?v=uTyTpEVGpnA