#12020

Plus d'emploi mais des activités. Et les revenus ?

Oui, le travail comme les revenus générés ne sont pas partagés correctement.

Juste pour exemple : là où je bosse, en une semaine je produis l’équivalent de mon revenu net annuel. Et chaque semaine. Mon revenu est largement suffisant pour vivre, mais ça fait chier quand même de se dire qu’on passe 8h par jour à enrichir les actionnaires (et qu’à côté ceux qui sont là pour discuter les augmentations se tapent sur la gueule pour savoir si c’est 0,4 ou 0,5% de hausse — autrement dit rien du tout, la boîte pourrait doubler tout le monde et se faire encore des bénéfices…).

C’est marcher sur la tête…

Par ailleurs, mars 2015 est le premier mois depuis que j’y travaille où je ne fais pas d’heures sup (j’y suis depuis plus d’un an maintenant).

À côté de ça, certains n’ont pas d’emploi, pas de travail et vivent dehors. Quand je rentre chez moi, eux n’ont pas de « chez eux ». Comment on peut se satisfaire d’une telle société ?

Le RDB n’est peut-être pas « La » solution miracle, mais c’est une solution, qui mériterait d’être testée à grande échelle. Elle fonctionne déjà à petite échelle.
http://www.duperrin.com/2015/03/25/plus-demploi-mais-des-activites-et-les-revenus/