#11465

Les livres scolaires britanniques invités à ne pas représenter de porc pour éviter l'offense

Nope, ce n’est pas le Gorafi (a priori).

« Une grande partie du matériel éducatif que nous publions au Royaume-Uni est vendu dans plus de 150 pays. Partant de là, ces livres doivent prendre en compte une gamme de sensibilités culturelles différentes", explique ce dernier dans The Independent (en anglais). »

Ah, c’est donc purement commercial : si y a pas de cochons dans les bouquins, ça ouvre un marché dans certains pays…

J’en viens à imaginer les cours sur les animaux domestiques, en classe de maternelle :
— voici un lapin, et là un cheval. Des questions ?
– mais maîtresse, et la vache ?
— nope, les hindous le vénèrent, on n’en parle pas.
– le chat ?
— nope, selon certaines croyances il représente le mal.
– le cochon ?
— nope, les musulmans vont pas aimer !
– le chien ?
— non, même chose.
– le mouton ?
— non plus, on ne parle pas les gens mais des animaux.


Bientôt : interdiction de parler de quelque animal que ce soit.

Perso je suis choqué dès que j’entends parler des cons. Pourquoi on interdit pas la connerie ?
http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/les-livres-scolaires-britanniques-invites-a-ne-pas-representer-de-porc-pour-eviter-l-offense_797491.html