#8912

Drones civils : objets volants pénalement non identifiés. Par Julien Brochot, Avocat.

Awé, donc encore une fois les politiques qui ont pondus ces lois n’ont rien compris :

« Sans diplôme, un individu peut faire fonctionner dans un champ désert un appareil de près de 25 kgs et de 15 kW - une puissance de 20 chevaux tout de même, supérieure à celle d’un scooter de 125 cm3.
En revanche, dans ce même champ désert, un particulier a besoin d’un diplôme pour faire voler un drone de 400 grammes et de moins de 0,01 kW simplement parce qu’une caméra est fixée sur l’objet. »
http://www.village-justice.com/articles/Drones-civils-Objets-volants-penalement,16276.html